Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

/ / /

Tranche de vie enfantine…

―Ou comment partir dans une direction donnée.―

 

 

Françoise 2 ans 2 mois chez ses arrières grands parents 2

2 ans, chez mes arrière-grands-parents...

 

 

Dimanche 4 janvier 2014

 

Un jour mon père est rentré à la maison avec un drôle d’objet dans sa sacoche… Commercial chez Citroën (le Garage Gigot à Saint-Paul-lès-Dax pour les dacquois qui se souviendraient de cet établissement…), papa ramenait souvent des publicités en rapport direct bien sûr avec les voitures qu’il vendait. Cette fois-ci il ne s’agissait pas d’une brochure élogieuse ou d’un magnifique porte-clef à l’effigie de la célèbre marque aux chevrons mais d’un véritable casse-tête en 3D : le « bonhomme Michelin », le Bibendum lui-même ! Que l’on devait entièrement démonter pour ensuite le reconstituer.

 

Je ne sais plus quel âge j’avais exactement, probablement dans les 12-13 ans. Toujours est-il que j’ai regardé avec grande envie1 mon père « jouer » avec l’objet en question.

1 (C’était la pleine période où chaque apparition d’un nouvel album d’Astérix et Obélix était un grand évènement dans la famille. Notre père avait le privilège de le lire en premier, tandis que chacun de notre fratrie attendait son tour avec impatience. Je me souviens d’ailleurs avec admiration que l’un de mes frères savait réciter par cœur des extraits entiers de toute la série et pouvait même situer avec précision l’emplacement de telle ou telle image…)

 

Au bout d’un moment, mon père ayant déclaré forfait faute de temps, j’ai voulu tenter ma chance et lui ai demandé la permission d’essayer à mon tour. Persuadé sans doute que l’enfant que j’étais, un peu « godiche »2 de réputation qui plus est, n’y parviendrait pas plus que lui, papa m’a alors lancé un défi : « Si tu y arrives, je te donne cinq francs. »…

2 (Petite fille très gentille et docile, j’étais très maladroite en effet, peut-être à cause de ma forte myopie ? Ou justement déjà la peur de mal faire, d’essuyer des reproches ? De surcroît j’étais aussi très « lente », d’après ma mère, que cela agaçait passablement… Maudite étiquette qui vous catalogue hélas à vie dans le clan des demeurés, quoi que vous fassiez de bien par la suite. Mais je vous rassure, paradoxalement, paraître quelque peu « crédule » une fois adulte peut parfois être bien utile : on se méfie bien moins des candides…)

 

Cinq nouveaux francs ?! Autrement dit 500 anciens francs ?! Ouah !!! Il faut vous dire que dans les années 60, le gaspillage étant un gros péché, un billet de 5 NF c’était quelque chose (une baguette de pain coûtait 44 ctmes en 1965 !)…

 

Stimulée par l’enjeu, je me suis lancée et à la surprise générale y suis parvenue ! (Il me faut avouer qu’ayant observé mon père, en petite futée, j’avais un temps d’avance, puisqu’il me semblait avoir repéré « où était la clef »…)

 

Papa a donc tenu sa promesse : très fière j’ai reçu mon fameux billet.

 

Hélas, ma mère me l’a immédiatement repris, me faisant ainsi comprendre qu’une enfant ne pouvait être récompensée de quoi que ce soit par de l’argent… Dommage mais de toute façon, culpabilisée d’avoir mieux réussi que mon père, je n’aurais jamais osé crier à l’injustice, étant donné que le dogme de « l’adulte a toujours raison » était encore la règle.

 

Le plus important finalement c’est que, depuis cette date, j’avais acquis une certitude qui ne m’a jamais quittée : je n’étais pas aussi bête que ce que les apparences pouvaient laisser croire !

 

* * *

 

Il y a une autre particularité qui a indiscutablement marqué mon caractère et forgé ma personnalité, c’est que ma mère m’avait donné le prénom de sa meilleure amie devenue ensuite sa belle-sœur ; naturellement pour l’honorer… Ma « tante Françoise », que j’aimais beaucoup, était religieuse chez les Filles de la Charité. Peut-être est-ce l’explication qui fait que bien que je m’appelle Françoise, ma mère avait plutôt choisi pour moi un saint patron3, c'est-à-dire St François d’Assise, dont la fête est le 4 octobre, tant elle le « préférait » à tous les autres ! 

(Mon enfance a réellement été marquée par cette étrangeté. Je sais que ça pourra paraître ridicule aux yeux de certains, mais figurez-vous que je me sentais « en faute » dès que quelqu’un me souhaitait la sainte Françoise le 9 mars. Persuadée d’être en situation d’imposture si je ne rétablissais pas la vérité. Inutile de vous dire qu’aujourd’hui je suis au contraire ravie que l’on puisse éventuellement me fêter deux fois… Petit message malicieux destiné aux gentils amis de ma page Facebook pour l’an prochain ! D’autant qu’il serait dommage de « déclasser » sainte Françoise Romaine dont la vie a été tout aussi généreuse que celle de son confrère...)

 

 

* * *

 

Et puis, depuis mon plus jeune âge, j’avais des lunettes ! Sans doute cela a-t-il contribué au fait que je ne me sentais pas très jolie et donc pas très sûre de moi. Ma grand-mère maternelle me disant souvent qu’à la naissance j’étais très moche… Une tête en pain de sucre à ce qu’il parait. Entendre cela toute sa jeunesse, ça finit par convaincre4, je vous assure. Jusqu’à ce jour mémorable où, montrant un beau portrait de moi -sans lunettes bien entendu- fait par mon fiancé, cette gentille grand-mère en a remis une couche me disant avec grand sérieux que « j’étais mieux en photo qu’en vrai » !

(Vous voyez qu’une orientation de vie peut parfois tenir à quelques choix de notre propre famille. Qui sait quelles souffrances j’ai pu à mon tour générer chez mes enfants par mes paroles maladroites ?!)

 

Peut-être allez-vous vous étonner de ces précisions très personnelles, ressemblant presque à un règlement de compte. Cela n’en est pas un. Bien au contraire, je remercie ici publiquement ma mère de ne jamais m’avoir flattée en quoi que ce soit.

Car c’est grâce à elle que je me suis plongée avec délice dans la lecture et ai pu découvrir quantité d’auteurs qui m’ont beaucoup appris et qui m’ont encouragée à progresser, à me rendre aimable.

 

Il m’a toujours paru que j’avais un régime à part, une conduite à tenir, à transmettre, une mission toute tracée. Celle du « service aux autres » avant tout. Obligatoirement comme le saint François d’Assises que m’avait désigné ma mère. 

 

Mais ce sont mes lectures qui m’ont donné cette inclination irrépressible à vouloir résoudre le moindre des problèmes rencontrés... La passion de l’innovation, c’est mon virus ! C’est quelquefois très fatigant. Pour moi et… pour les autres aussi, je le sais bien.

 

* * *

 

A bientôt !

Françoise Boulanger

Ancienne petite fille encore parfois bien godiche !

  

Partager cette page

Repost 0
Published by

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr