Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 11:07

  « Nous habitons un monde interprété par d'autres où il nous faut prendre place. »

Boris Cyrulnik - Les nourritures affectives

 

 

 


 canard blanc fond rougecanard vertCanard---l-Orange-logo-bis.jpgCanard bleuCanard---l-Orange-logo-noir.jpgcanard blanc fond rosecanard_-_l--orange_.jpg

 

 

 

 

Voilà, j’ai trouvé le mot que je cherchais !

Il n’y a pas longtemps, sur le blog ami du démocrate Hervé Torchet, j’avais fait un commentaire un peu hors sujet avec son billet. Me demandant s’il existait un mot qui ne changerait pas d’orthographe pour désigner un être humain, qu’on l’emploie au masculin ou au féminin. Donnant comme exemple les mots « enfant » (un ou une enfant…) ou « adulte ». Et me désolant finalement de ne pas posséder dans la langue française un mot qui s’écrirait de façon identique aussi bien pour « l’homme » que pour « la femme ».

   

Eh bien je me trompais : ce mot existe déjà et va même au-delà de ce que je voulais. Ce mot c’est « semblable » ! Un adjectif devenu nom.

 

Est-il un terme plus subtil1 que celui-ci pour évoquer le respect entre deux êtres humains ?! A lui tout seul ce mot parle d’égalité, de fraternité et donc de liberté ! Notre devise républicaine.

Dans « semblable », toute la diversité du genre humain est englobée : hommes, femmes, enfants, religions, pays, couleurs de peau, cultures, métiers, handicaps ou opinions politiques… Peu importe tout cela ! Il peut bien exister toutes les différences possibles avec moi, je n’ai que des semblables.

(Parce que dans le même ordre d’idées, il y avait tout de même « congénère », « homologue » ou « proche »...)

  

Permettez-moi maintenant de reprendre à mon compte une citation de Victor-Lévy Beaulieu

- « Une femme2 seule ne peut rien, il lui faut l'appui de ses semblables pour arriver là où elle doit aller. »

2 (Aïe, j’ai osé remplacer « homme » par « femme » !)

   

Aujourd’hui je voudrais faire une petite mise au point. Je crois qu’elle est nécessaire.

 

Comme je vous l’ai déjà dit plusieurs fois sur ce blog, je me prétends inventeur3. Ou, si vous préférez, « passionnée de solutions innovantes »…

3 (Il va encore falloir trouver un nom invariable, le terme « inventrice » n'est pas terrible...)

 

Répondre de façon appropriée à tout problème est l’objectif de chacun en politique, j’en suis certaine. Mais le plus important c’est d’obtenir des résultats qui conviennent à tous ! Pas à une seule catégorie de personnes. Chercher à servir mes semblables, alors même que je ne suis pas élue (pas encore…), je m’y emploie avec application et constance. Pour faire de la création d’emplois. Y travaillant avec acharnement certains jours.

 

C’est pourquoi je refuse de subir la moindre exclusion. Ressentie ici comme totalement injuste d’une part et contre-productive d’autre part !

 

Mon combat, je le veux loyal avant tout, aussi je m’adresse sans détour à tous ceux qui ne pensent pas comme moi :

- Pour leur dire tout d’abord que je les estime d’emblée, chacun séparément, et que je les respecterai quoi qu’ils me disent, quoi qu’ils fassent, alors même que je les désapprouverais. C'est comme ça, je ne serai l’ennemie de personne !

- Cependant, étant pour la réciprocité, j’entends bien me faire respecter à mon tour.

 

C'est-à-dire que je demande que l’on veuille bien me saluer a minima lorsque je suis à une manifestation publique. Plutôt que de me tourner ostensiblement le dos ou me fuir pour refuser le moindre échange.  

Vous l’avez compris je fais allusion à des moments bien précis.

 

En particulier je voudrais revenir sur la dernière cérémonie qui s’est déroulée à Dax, celle du 14 juillet. En fait, je me réjouissais de pouvoir y rencontrer -lors du traditionnel « Barricot Républicain »- certaines personnes avec qui je voulais m’expliquer de vive voix. Mon billet sur les deux festivals ayant suscité quelques réactions aussi bien chez des personnes de gauche que de droite, je me félicitais de pouvoir dialoguer avec certains. Et apporter des explications4 à mes propos ; voire des rectifications ou des excuses si besoin.

4 (Cela ne concerne pas Serge Airoldi avec qui j’ai pu discuter très amicalement quelques instants… Je le remercie d’ailleurs de m’avoir considérée comme une journaliste : il ne pouvait me faire plus beau compliment.)

 

Ce 14 juillet a occasionné chez moi des sentiments plutôt contradictoires, ne sachant pas si je devais éprouver surtout de la colère et de la tristesse ou au contraire une véritable satisfaction.

 

Oui, satisfaction de me savoir maintenant lue des « deux côtés », partisans de droite ou militants de gauche. Satisfaction de me voir « crainte » peut-être ? Jubilation vite intériorisée cependant, car toute relative.

 

En effet ma déception était bien plus grande de constater l’esquive de ceux en qui j’avais mis ma confiance de dacquoise à part entière. Une dacquoise qui « aime sa ville » et veut participer à son bien-être. Rien d’autre.

 

Je refuse donc d’essuyer des reproches ainsi formulés. Cette manière de faire ne serait-elle pas une sorte de chantage ?! Lorsque je vais écouter une conférence du PS, je ne veux pas que certains socialistes pensent que je vais enfin rejoindre leur camp (ce qui signifierait que je ne serais écoutée qu’à cette seule condition ?!). Même chose si je soutiens un candidat de l’UMP ou que je participe à un de leurs repas républicains. Je refuse d’en être « punie » !!! Je vous rappelle que nous n’avons aucuns membres déclarés FN dans les Landes. Nous avons donc la chance d'être, chez nous à Dax, entre Partis dits « modérés ». Je suis MoDem et le resterai.

 

Même isolée par les plus forts du moment, j’ai une supériorité un avantage5 sur eux : je suis indépendante ! Et l’étant, je suis libre de travailler avec tous. L’équipe d’EELV des Landes est d'ailleurs capable de l'appliquer de la même manière.

5  (Modification du 8-08-11 : la "supériorité" n’est pas de mise, c’est prétentieux… un "avantage" c’est pas trop mal finalement !) 

 

Il y a parmi chaque sous-groupe humain quasiment le même pourcentage6 de gens imbéciles + (après tout, j’en fais peut-être partie) et d’autres un peu plus… intelligents ; il y a de braves gens mais aussi des malveillants. Les Partis politiques n’y échappent pas. C’est notre condition d’humains que d’être imparfaits. Mais nous sommes tous perfectibles. Et ça j’en suis convaincue. + Lien remplaçant le précédent, visiblement supprimé de Dailymotion pour mauvaise qualité d'écoute.

6 (Vincent Courtillot, géophysicien de talent, l’a très bien amené dans cette interview du 19 décembre 2009. Si vous avez le temps, je vous recommande vivement d’écouter toute la prestation absolument passionnante ; sinon allez directement à 9 mn…)

 

Comme Vincent Courtillot, je pense qu’il faut considérer avec curiosité et honnêteté toutes les nouvelles thèses. Ce qu’il dit en parlant du GIEC est très intéressant :

« C’est la première fois qu’on cherche une vérité scientifique en mettant sur pied un groupe de plusieurs centaines de scientifiques sous l’égide de l’ONU, habilité par tous les gouvernements et dont le rapport final doit être validé par les gouvernements avant de pouvoir sortir. C’est un processus très étrange, très intéressant ; jamais appliqué auparavant. J’ai réfléchi avec d’autres collègues que si on l’avait appliqué à toutes les découvertes du XXème siècle (la mécanique quantique, la relativité générale, votre code génétique, la dérive des continents)… eh bien, appliquer un GIEC à ces problèmes n’aurait donné la vérité que 10 à 60 ans plus tard ! La vérité ne sort pas d’un vote démocratique de 2000 scientifiques. »

 

Parmi les auteurs d’idées originales, peut-être aurons-nous de nouvelles découvertes qui amèneront un réel progrès. Y compris en organisation et communication. En particulier dans notre façon de concevoir la politique. Je pense que dans ce domaine, François Bayrou est un véritable précurseur. Et qu’il détient une bonne part de vérité.

   

Je constate pour ma part l’activité dynamique de la politique dacquoise.

- Celle de la majorité qui, sans nul doute, expérimente avec profit les avantages et les inconvénients du… cumul de mandats. A mon avis, elle reste cohérente avec elle-même, compte tenu de toutes les difficultés de la crise actuelle qui ne sont pas forcément de son fait.

- De la même façon, je suis impressionnée par le travail de l’opposition ! Elle remplit parfaitement son rôle de trublion. Avec beaucoup d’impertinence et quelquefois même (souvent ?) avec un « zeste » d’exagération. En usant tout bonnement de la liberté d’expression dont nous avons la jouissance dans ce pays démocratique qu’est le nôtre. 

 

La raison d’être de l’opposition est de nous protéger de toute tentation d’hégémonie.

J’ai bien aimé l’article de la journaliste Christine Lamaison sur le dernier conseil municipal. Celui du 28 juillet. En voici la vidéo de retransmission. Ainsi que la réponse justement de l’opposition publiée sur le blog de Dax Horizon. En réécoutant attentivement et comparant le texte avec l’enregistrement, j’ai constaté que le mot « dévastateur » n’a cependant pas été prononcé par le chef de l’opposition… Il a bien fait, certains qualificatifs péjoratifs sont en effet inutiles la plupart du temps.

   

Et j’avais apprécié également l’article d’Emma Saint Genez relatant le conseil municipal du 30 juin… Elle y parle notamment de l’aménagement de la Place de la Fontaine Chaude7, qui va devenir piétonnière.  

7 (Au fait, Marco, on dit la « Fontaine Chaude » à Dax ! Inutile de préciser que c’est l’eau qui est chaude, tout le monde le sait… Ah, ah, c’est pourtant une fausse dacquoise, comme toi puisque hélas pas née à Dax, qui l’a vu !)

 

De plus, je voudrais faire remarquer à la majorité, qui accuse l’opposition de ne faire aucune proposition, qu’en juin dernier Edmond Caubraque avait proposé un plan fort pertinent pour les hôtels thermaux. Cette possibilité a-t-elle été examinée ? Si oui, Gabriel Bellocq est-il prêt à en faire part en toute simplicité à la population dacquoise ? Peut-être se souvient-il que j’avais moi-même demandé une réunion publique rassemblant toutes les sensibilités de Dax sans distinction. Par l’intermédiaire de notre sémillant Philippe, il est vrai…

Voici cette excellente idée :

« Le porte-parole du groupe d'opposition au sein du conseil municipal a récemment proposé au maire de Dax, d'étudier une autre solution. Elle consisterait, non pas à vendre les deux hôtels, mais à trouver des acquéreurs intéressés pour devenir actionnaires de la SEM8 qui en a la gestion.

Un pacte d'actionnaires pourrait être signé à cet effet. Dans ce cas de figure, la ville resterait majoritaire, les actuels actionnaires minoritaires (des banques) cèderaient leurs actions aux nouveaux venus. En plus de l'achat de ces parts, ces derniers garantiraient le loyer à payer à la ville pour exploiter ces hôtels. Ainsi, la collectivité resterait propriétaire de ses biens, l'emploi des personnels serait sauvegardé et un plan de relance de l'activité de ces établissements pourrait être envisagé par les actionnaires intéressés aux résultats.

Ces investisseurs auraient ainsi la possibilité d'exploiter à leur profit ces hôtels, sans avoir à mettre autant d'argent que s'ils les avaient achetés « plein pot ».

Ce plan, C comme Caubraque, a fait ses preuves, c'est celui qui prévaut pour la gestion de l'hôtel du Palais de Biarritz. Pour ce palace, les actionnaires minoritaires sont deux sociétés spécialisées dans l'hôtellerie, le Lutetia et la société du Louvre.

La ville de Biarritz est restée propriétaire de ce bâtiment prestigieux et ses gestionnaires se partagent les bénéfices de son activité. Cette issue (de secours) mérite aujourd'hui d'être étudiée, l'avenir de la CTD en dépend. »

8 (Lien rajouté le 6-08-11)

 

Toujours autant persuadée de la nécessité d’une collaboration entre toutes les sensibilités politiques (ce qui implique une surveillance mutuelle mais bienveillante), je voudrais vous redire que notre seul souci doit être celui de la recherche de la vérité. Qu’elle soit agréable à entendre ou pas. Si l’état financier de notre cité s’avère être préoccupant, il nous faut le dire en face.

Parce que rien n’est jamais désespérant. Il y a toujours des solutions.

 

Personnellement je possède un réel projet innovant, créateur d’emplois et qui aura l'appui de plusieurs industriels. Aussi je vous donne rendez-vous dans un prochain billet pour vous expliquer en toute transparence comment je compte procéder…

  

Laissez-moi conclure par une petite citation très amicale. Son auteur était un amoureux des mots et adorait jongler avec les quiproquos. Je me demande si Marc Large n’aurait pas insisté pour l’inviter à Satiradax, plutôt qu’il le soit au festival de la Comédie de Jean-Paul Tribout9.  

- « Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche. Quand l'un avance, l'autre veut le dépasser. Et moi, comme un imbécile, je marche ! »

9 (Ayant réussi à parler -en coup de vent- avec Stéphane Mauclair, je suis confiante pour l’année prochaine.)

  

A bientôt !

Françoise Boulanger

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr