Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 01:21

 

   « ...nous allons travailler tous ensemble ! » 

 


 

 Canard orange panache

 

 

Si je me permets de plagier en quelque sorte le slogan de campagne de Jean Lassalle, c’est que jamais je n’ai entendu si belle affirmation que la sienne !

 

Il y avait là toute la malice possible et tout le défi souhaité...

 

Tenez, ces jours-ci, je me suis livrée à une petite analyse locale qui m’a particulièrement enchantée.

 

Comme chaque mois depuis presque deux ans maintenant, je ne manque jamais d’assister aux séances du conseil municipal de Dax. Tant j’aime observer toutes les personnes, aussi bien les différents conseillers que les personnes du public. De droite comme de gauche, comme des verts.

Je suis d’ailleurs assez fière d’avoir réussi à dialoguer avec pratiquement eux tous.

 

Dernièrement, je me trouvais justement à l’inauguration d’une fête de quartier de ma cité et une partie du conseil municipal était naturellement présente. A un moment donné, trois conseillers se sont avancés vers moi et je me suis aperçue avec amusement que nous formions un petit groupe réunissant « gauche, droite, centre et écologie ». Une évidence m’est apparue : l’étiquette que chacun était sensé afficher n’avait ici aucune consistance…

Très honnêtement j’éprouvais pour chacun d’entre ces trois hommes beaucoup de sympathie. Chacun des trois étant intelligent, performant dans son domaine et particulièrement attentif à son entourage. Nous devisions donc plaisamment. Avec même une certaine complicité.

 

Une grande bouffée d’espoir s’est alors élevée en moi. Au point de les prendre très malicieusement par le bras pour les deux opposés. Je me sentais vraiment capable de les rassembler. Je ne pense pas qu’ils aient ressenti le moindre malaise devant ce geste bref et spontané. Il n’y avait en tout cas aucune provocation de ma part. Juste de l’amitié.

 

Pour moi c’est clair : je n’ai décidément aucun ennemi à Dax !

 

En politique comme dans tous les domaines d’ailleurs, j’ai trop à apprendre de chacun. Je vois bien que nous sommes tous complémentaires !

 

Je vous entends me rétorquer que forcément -malgré toute ma bonne volonté- je vais me trouver en confrontation animée et houleuse avec mes fameux copains.

 

C’est justement ce que je souhaite ! J’aime l’opposition. J’aime avoir des contradicteurs qui relèveront sans nul doute mes points faibles et mes incohérences éventuelles. Je réussirai ainsi à m’améliorer et convaincre avec d’autant plus de force de la nécessité de l’entraide.

 

Quitte à me montrer parfois véhémente et passionnée. Quitte à me faire reprocher ma naïveté ou mon utopie. Je resterai entêtée, soyez-en sûrs. Jusqu’à en sembler « paranoïaque » ! Pas grave, j’ai toujours connu ce genre d’accusations…

 

Certains d’entre vous vont aussi prédire qu’en mélangeant toutes les sensibilités, je risque d’attiser la violence entre tous. C’est faux ! Je vais vous expliquer pourquoi.

 

Pour illustrer ceci, je vous ai sélectionné une interview de Marie-France Hirigoyen portant sur la violence. Dans le cas particulier des rapports de couples « hommes-femmes ».

 

Elle y explique très clairement la différence entre la véritable violence (relation malsaine) et le simple conflit (relation saine).

 

Prenez la peine de lire entièrement cette conversation et vous conviendrez avec moi que c’est simple et lumineux :

 

-      Celui (ou celle) qui a « toujours raison », qui exige d’avoir la constante supériorité sur l’autre en lui imposant systématiquement sa seule volonté -au besoin par la force, le mensonge ou la ruse- est un personnage violent. Violence ordinaire ou violence perverse. Il (ou elle) exerce une emprise sur son partenaire. Violence verbale ou violence physique. Peu importe, c’est de toute façon de la cruauté. C’est du « déni » de l’autre. C’est surtout montrer paradoxalement une indéniable infériorité. Un incroyable manque de confiance en soi.

 

-      Par contre, ceux qui se disputent sincèrement, sans avoir besoin d’insulter ou de rabaisser l’autre pour se valoriser ; eux qui tout bêtement défendent farouchement leur position, sachant qu’ils ont sur certains points la meilleure vision, le bon raisonnement et la meilleure info, la meilleure formation ou l’expérience… Ceux-là ne sont que des passionnés. Ils veulent se faire respecter à égalité de leur conjoint. Et ils ont parfaitement raison !

 

Là où le dédain, la morgue et le mépris s’installent dans un couple, c’est de la violence.

Là où le respect et l’affection restent présents malgré le désaccord, c’est de l’opposition constructive.

 

 

Eh bien, pour moi, ces explications sont à transposer exactement dans les rapports entre tous. Aussi bien dans notre cercle professionnel, qu’amical ou… politique !

 

Ah, ah ! Vous me voyez certainement venir... Vous savez déjà que je vais vous parler encore de ma sempiternelle « opposition ». Et vous avez peur que je la réclame, n’est-ce pas ?!

 

Vous avez tort de craindre d’elle !

 

Parce que ce que je souhaite, c’est que chacun reste au contraire dans son camp et garde ses convictions s’il les sent comme étant les meilleures ! Puis accepte d’écouter celles des autres. Avec attention et curiosité : avec empathie.

 

Dans un partenariat, quel qu’il soit, c’est précisément de la confrontation des idées opposées que naît la meilleure solution. Pas dans la complaisance.

 

Il suffit juste de rester honnête.

 

- « L’honnêteté est la plus grande de toutes les malices, parce que c’est la seule que les malins ne prévoient pas. » a dit Alexandre Dumas fils

 

Et puis je n’oublie pas que François Bayrou ne nous a jamais demandé de penser tous la même chose… Bien au contraire.

 

 

Pour revenir à Dax, je voudrais rappeler à mon maire, Gabriel Bellocq, ce qu’il avait promis, sitôt élu (premier numéro du magazine de Dax d’avril 2008, pages 7, 8, 9 et 10) :

- « J’entends d’ailleurs donner à ceux qui sont aujourd’hui dans l’opposition toute la place qu’ils méritent. »…

 

C’est cela qui m’avait personnellement réjouie et rassurée*. Ainsi que le fait qu'il se dise le maire de tous les dacquois (voir dans la colonne de gauche, sous son portrait).

 

* Je m’étais en effet rendu compte que la composition de la liste élue -devenue la majorité actuelle- consistait en plusieurs profs, fonctionnaires, plusieurs médecins et techniciens, une salariée de la CCI et une ancienne commerçante. Sauf erreur de ma part, hormis les deux médecins installés à leur compte, pas de chef d’entreprise, pas d’expert-comptable et pas d’avocats… qui eux se trouvaient heureusement dans l’opposition. Tous ne faisaient donc que se compléter. ]

 

Comme il n’est jamais trop tard pour tenir une promesse, j’ai confiance dans l’avenir. Je ne vois en effet aucune raison sérieuse de ne pas instaurer une gestion commune dans l'EPIC de l'Office du Tourisme et du Thermalisme.   

 

A moins que l’on explique à la dacquoise que je suis, et avec moi à tous les dacquois qui n’aspirent qu’à la meilleure administration possible, pourquoi « il a fallu se rétracter »  ?!

 

Moi qui ne veux pas (et ne peux aucunement !) travailler toute seule, je sais que « gauche, droite, centre et écologie » avons besoin d’œuvrer ensemble. Pour créer des emplois et amener de la richesse dans notre cité. C’est vital : faisons-le !

 

 

En transposant également au niveau national, je voudrais rappeler, que les différents Partis se réclament tous de l’entreprise et que cependant la plupart des législateurs et décideurs restent dans la théorie, sans jamais en avoir expérimenté eux-mêmes la vraie problématique !

 

Un avocat peut-il savoir ce que représente la mise en danger de tout son patrimoine pour de la véritable création d’emploi ?! Lorsqu’il s’agit de plusieurs centaines de salariés. Pas sûr.

 

Des fonctionnaires, même ayant fait l’ENA, ou des profs, ont-ils la bonne vision d’une société composée essentiellement d’artisans, d’agriculteurs ou d’ouvriers si eux-mêmes n’ont jamais côtoyé ce monde-là ?! Pas certain.

 

Une personne n’ayant jamais connu une seule fin de mois difficile, un seul licenciement, une seule angoisse du lendemain, peut-elle se représenter ce que l’augmentation du coût de la vie veut dire « exactement » ? Evidemment non.

 

Au Mouvement Démocrate, aussi bien François Bayrou* que Jean Lassalle savent ce que créer une entreprise signifie ! C’est la meilleure des écoles politiques. Celle de la vie réelle.

* (Lien rajouté le 25 août à la lecture du billet de mon ami L'Hérétique.)

 

 

 

Pour terminer, je voudrais revenir sur l’indignation suscitée en France ou à l’étranger par les derniers agissements de notre gouvernement actuel.

 

Les propos de certains ont déclenché des répliques assez vives, plus ou moins inattendues comme celle, dans le magazine Marianne, de Jean-François Kahn, que personnellement j’approuve totalement. Tant pis pour les fans** du voyou.

** (A nous de faire en sorte qu'il y ait un changement radical. En définitive, j'en veux beaucoup plus aux courtisans de Nicolas Sarkozy qu’à lui-même, eux qui se sont servis de sa « particularité » narcissique pour arriver à maintenir leurs intérêts personnels. Nous le savons bien qu'il y a de la manipulation !)

 

Ou des réactions prévisibles, comme celle de ce jeune dacquois, Amine, qui avait été la cause involontaire de débordements verbaux. Il ne désavoue pas l’UMP en elle-même. Il préfère juste s’orienter vers quelqu’un de plus mesuré que Nicolas Sarkozy.

Ici, Amine -que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors de la dernière campagne- me semble plutôt vouloir se rapprocher des vrais gaullistes, eux qui pourraient précisément reprendre à leur compte ce qu’avait dit le grand homme :

 

- « Tout peut, un jour, arriver, même qu’un acte conforme à l’honneur et à l’honnêteté apparaisse en fin de compte comme un bon placement politique. »

Charles De Gaulle (Mémoires de guerre)

 

 

Faisons-le : unissons toutes nos différences ! Avec passion et sans violence.

 

A très bientôt !  

Françoise Boulanger 



Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Françoise Boulanger 14/06/2011 10:01



Précision ajoutée de longs mois après la rédaction de ce billet : Laurence qui est membre active d'EELV des Landes démontre ici que l'on peut très bien travailler ensemble quelles que soient nos
convictions. Le respect mutuel est la seule solution viable pour une société équilibrée. Je salue l'ouverture d'esprit de toute l'équipe écolo des Landes. Je suis fière de faire partie de
leurs amis.


Laurence, je te fais une grosse bise.



Françoise Boulanger 07/09/2010 18:29



Un grand merci de ta visite chère Laurence. Tu me l'avais promise vendredi et tu l'as fait : bravo !


Oui les forums sont très intéressants pour permettre les meilleurs échanges ; sauf lorsque certains "abrutis" (ce qui n'est pas forcément de leur faute mais c'est cependant le terme qui leur
convient) polluent tellement un site qu'il est obligé de disparaître !


C'est la mésaventure arrivée aussi bien à Patrick Sébastien, avec son DARD, qu'à JF Kahn dernièrement. C'est vraiment désolant car c'est le fait de quelques personnes se cachant
lâchement derrière un pseudo. Tout ça pour dire que les forums peuvent être décevants quelquefois.


J'attends ta prochaine visite avec impatience. N'hésite pas à dire ce que tu penses, c'est ce qui est le plus enrichissant ; n'envoie quand même pas trop de vérités "vertes" et pas mûres,
hein ?  ... Bises !



Motoman laurence 07/09/2010 00:14



La technique de réunion du forum ouvert aide à faire s'exprimer les différences et les amener à un concensus.Je viendrais faire un tour de lecture un peu plus tard. Bizz à toi Laurence



Juntos 04/09/2010 23:23



Vous avez raison de souligner que la plupart des responsables politiques ignorent les fins de mois difficiles. C'est peut-être parce qu'il les a connues qu'Henri Guaino a su écrire des discours
percutants pour Nicolas Sarkozy lors de la campagne de 2002.



Françoise Boulanger 24/08/2010 10:19



Merci Isabelle de tes éloges !


Cela faisait un moment que je voulais parler de la comparaison entre la réelle violence et la simple divergence de points de vue. Tu sais comme j'aime la diversité et je souhaite de toutes
mes forces que nous parvenions à les réunir sereinement toutes ces différences. C'est tellement enrichissant et profitable à tous !


A Dax, je le sais, nous en sommes parfaitement capables... 



luciolebrune 24/08/2010 07:36



Ah Françoise,


Pourquoi n'y a-t-il pas plus de gens comme toi sur cette Terre ? Les choses iraient bien mieux.


Merci pour les liens, je vais me pencher dessus, j'ai dévoré le passage sur la violence, je le trouve tout à fait exact.


C'est un très très grand article que tu viens de rédiger et je le diffuse avec joie.


à plus tard,


Isabelle



Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr