Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 18:02

Programme innovant 2014/2020 pour petits et grands dacquois…

―Priorité majeure : inscrire « la vertu » en première intention !―

 

 

 

blason-dax.jpg

 


Comme promis il y a quelques jours, alors que ma candidature n’est pas encore officialisée, je vous présente une partie de mon programme. Avant d’aller ce soir à la réunion publique de Jean-Pierre Bastiat. J’irai si possible à celle de Gabriel Bellocq naturellement. Et à celles des autres listes annoncées si… elles se présentent.

 

Procédant de la sorte, n’ai-je pas peur de me faire déposséder de mes projets ?!

Pas du tout !

 

Tout le monde -du moins celui du microcosme politique dacquois- connaît déjà mes idées. Le programme en découle naturellement.

 

Pour le moment, j’ai confiance en mes adversaires ; qui ne seront jamais mes ennemis1 je le répète.

(Vous avez pu vous en rendre compte, je peux toutefois me montrer très dure pour les tricheurs, ça il faut tout de même le savoir !)

 

* * *

 

 Justement, pourquoi parler de vertu dans un programme politique, me direz-vous ? N’est-elle pas implicite, puisque de toute façon « la loi nous y oblige » ?!

 

Bien sûr, vous avez raison, un homme ou une femme se portant candidat sait très bien qu’une fois élu(e) il lui faudra rester dans la légalité pour exercer son mandat.

 

C’est pourtant une constatation : la plupart des français haïssent de plus en plus les politiques, les accusant d’être tous des « magouilleurs ». C’est hélas vrai pour quelques uns, souvent parmi les hauts dirigeants, pratiquant le cumul indécent de mandats et par conséquent d’indemnités. Ce sont ces personnes qui enveloppent d’opprobre la classe politique toute entière.

 

Mais c’est injuste, car la majorité des maires, en particulier ceux des communes rurales, sont tout à fait dévoués à leur ville et ses habitants ! Alors que pourrions-nous faire pour que la vertu triomphe enfin ?!

 

Eh bien, si nous commencions par rectifier un « raisonnement faussé » ?  

Je vous explique.

 

 La grande erreur que nous reproduisons presque tous, c’est de considérer que toute proposition d’un programme est en quelque sorte une promesse et que le candidat… doit s’y tenir quoi qu’il arrive.

 

C’est malheureusement là l’expression d’enfants gâtés !!!

 

Il s’avère en effet que la plupart du temps des circonstances imprévues (par définition que personne n’a su annoncer n’est-ce pas, sauf à savoir prédire l’avenir) viennent modifier les données de départ. L’ancien candidat se voyant alors forcé de changer de cap et peut-être de revoir complètement son projet initial…

 

Pour autant, doit-il être accusé2 d’escroquerie ? Certainement pas s’il peut prouver sa bonne foi.

 

(Faisons le parallèle avec votre médecin ; qui a obligation de vous soigner et pas de vous guérir si l’état de la science ne le lui permet pas. Il doit seulement mettre tous les moyens à sa disposition pour le meilleur traitement : là est sa seule mission. Il y a de bons médecins, honnêtes et compétents. Il y en a aussi d’incompétents ou pas aussi exigeants sur le plan déontologique qu’il le faudrait. Eh bien, en politique comme dans tout domaine, économique ou social, c’est pareil !)

 

Nul n’est tenu à l’impossible. Par contre, tout élu est tenu à rendre des comptes.

 

Voilà pourquoi il est très important pour un candidat de se faire connaître avant l’élection et de démontrer ainsi son éthique. En parlant un minimum de son parcours 

 

 Selon moi, voilà comment nous devrions faire pour obtenir puis garder la confiance des administrés :

 

Tout d’abord, rester humble : sous prétexte de se porter candidat, ne pas se désigner meilleur que d’autres (personne ne sait tout faire, ne détient « la science infuse »). Considérer, comme dans une association, que ce n’est que du service aux autres. Les compétences et l’argent mutualisés au service de l’humain et pas l’inverse. Pas de représentation ostentatoire !

 

En toutes circonstances se montrer digne. Par respect pour les autres et pour soi-même. La tenue doit toujours être irréprochable. Tenue vestimentaire certes mais pas seulement. La « retenue » comportementale est essentielle. Y compris dans les Conseils Municipaux… Car cela n’empêche pas le naturel et la simplicité !

 

Ensuite, rester prudent et réaliste : ne pas promettre ou annoncer quelque chose que l’on sait ne pas pouvoir réaliser. Faute de ressources suffisantes. Quoi que… il faut essayer ! Car il y a presque toujours moyen de trouver une solution inattendue qui permettra d’aller au-delà des prévisions. Ah, ah, j’ai déjà testé : ça marche !

 

Mais surtout, avoir bien à l’esprit que l’on devra sans cesse « faire avec l’actualité ». Anticiper le plus possible bien sûr mais rester solidaires devant ce qui n’avait pas été prévu. Voilà pourquoi encore toutes les compétences, majorité et opposition, doivent être rassemblées et mises sur un pied d’égalité quelles que soient les proportions des élus. C’est la seule recette à mon avis pour contrer le clientélisme.

 

Et pour finir, ne pas avoir honte d’avouer une erreur, surtout si elle est révélée par l’opposition. Selon la formule consacrée : « Errare humanum est, perseverare diabolicum ». Ce sera au contraire faire preuve de la plus grande intelligence que de saluer l’adversaire et rectifier ensemble la direction. Du réel panache ! 

 

* * *

 

Si vous le voulez bien, je vais lister ici mes propositions, sachant qu’elles seront reprises point par point, argumentées et développées dans le détail durant la campagne. Et surtout complétées par les propositions de mes colistiers3 sur le site Internet que nous allons ouvrir. Chacun ayant au moins un projet à défendre et vous soumettre.

(Le nom de la liste sera divulgué lorsqu’elle sera finalisée.)

 

 En ce qui concerne les miennes, je les avais déjà présentées il y a trois ans lors des cantonales de 2011. Le mieux est que je reprenne ici une grande partie de ce billet : 

 

Voici donc les principaux aspects de mon programme :

 

1- Convaincre de la nécessité de voir les différentes sensibilités modérées cohabiter en toute égalité sur des listes municipales. Que les grandes villes imitent tout simplement la gestion des petits villages ! Se servant de la richesse des oppositions pour produire un débat loyal et représentatif de tous. Et assurer ainsi une surveillance mutuelle tout en privilégiant la bienveillance. De cette manière, la bataille pour obtenir une mairie ne sera plus jamais sanglante. Et le bien commun sera préservé.

 

2- Mais pour parvenir à cela, il nous faut revenir vers la responsabilité individuelle. Se réfugier derrière une pensée collective est une facilité qui n'aboutit qu'à nous piéger. Qui nous contraint à penser autre chose que nos convictions intimes. Et qui nous prive en réalité d’une vraie liberté.

Au siècle dernier, après la dernière guerre mais avant mai 68, les enfants avaient des leçons de morale, ce que nous appelons maintenant instruction civique. Le seul principe essentiel est de se dire que « la liberté de chacun s’arrête là où commence celle des autres. »

Le sentiment de la responsabilité individuelle ne s’acquiert qu’avec une bonne éducation. Cette éducation dont tout le monde parle et qui semble nous échapper peu à peu. Il suffit pourtant de mesures quelquefois élémentaires pour redonner le sens des valeurs humanistes. Mon amie Isabelle Resplendino a fait un travail remarquable sur le sujet de l’inclusion en milieu scolaire. Qui démontre clairement qu'une telle pratique est la solution d'avenir idéale. 

 

Je tiens aussi à saluer ici l’action locale du commissariat de Dax. Une équipe de policiers spécialisés propose des interventions en milieu scolaire pour expliquer les risques encourus sur la toile : « Les dessous illégaux des réseaux sociaux »

 

2bis- Dans la même optique, je propose qu’un globe terrestre soit offert à chaque enfant en fin de cursus primaire. En guise de véritable diplôme. (Comme vous le voyez, l'idée de départ n'est pas de moi...) A l’issu d’un cycle où chaque enfant aura su prendre conscience de la fragilité de la terre sur laquelle il vit. Qu’il se sente citoyen du monde et responsable. Qu’il ne se considère cependant pas le centre de l’Univers, qu’il relativise sainement sa place au milieu de tous. Un cycle durant lequel il aura déjà assimilé toutes les préoccupations écologiques. Et durant lequel il se sera avant tout initié à une véritable réflexion philosophique.

 

3- C’est également pour permettre un meilleur développement du canton, que je demande avec grande insistance, que le canton de « Dax-Sud » se réunisse à celui de « Dax-nord ». Que pour cela, les deux villes de Dax et Saint-Paul-lès-Dax fusionnent réellement en une seule administration. Il faut profiter de la bonne entente des deux municipalités actuelles issues de la même sensibilité politique pour rassembler de façon pragmatique tous les atouts de ces deux villes jumelles. Des sœurs siamoises dont l’économie est déjà interdépendante de l’avis des acteurs économiques et sociaux ! J’en ai déjà parlé plusieurs fois et cela me semble une solution raisonnable.

 

Tout comme j’ai dit qu’il nous fallait impérativement créer de l’emploi avant de multiplier les surfaces commerciales. Les seules ressources thermales et touristiques ne sont pas suffisantes. Je vois deux pistes intéressantes pour notre agglomération et… nos deux cantons :

 

4- En priorité majeure, la création d’une grande usine industrielle. Respectant scrupuleusement les règles écologiques. J’ai pensé pour cela à un produit innovant que je voudrais voir se concrétiser. Un produit nouveau qui doit justement répondre à nos préoccupations environnementales, tout en générant de très nombreux emplois. Un produit qui nécessitera impérativement la collaboration de tous les investisseurs  possibles de notre région et que je souhaite de toutes mes forces indépendants. Se réunissant sur ce projet de grande envergure quelles que soient les sensibilités politiques des uns et des autres.

 

5- Avec en même temps la mise en application à grande échelle d’un système de gestion pas assez utilisé en France. Il nous faut privilégier le système de la SCOP*, qui permet de rendre actionnaire chaque salarié s’il le souhaite. Sa voix étant ici à égalité avec les dirigeants, quel que soit le montant de sa part du capital. A mon avis, c’est la seule façon d’obtenir et conserver un fonctionnement responsable à long terme. Puisqu’il n’y a ainsi pratiquement aucun risque de gestion périlleuse, donc de délocalisation.

* (Extrait de Wikipédia : Une Société coopérative et participative (Scop) est, en droit français, une société commerciale, société anonyme ou société à responsabilité limitée. Soumise à l’impératif de rentabilité comme toute entreprise, elle bénéficie d’une gouvernance démocratique et d’une répartition des résultats favorisant la pérennité des emplois et du projet d’entreprise. Ses salariés-coopérateurs y sont en effet associés (ou « co-entrepreneurs ») majoritaires et détiennent au moins 51 % du capital et 65 % des droits de vote. Par ailleurs, quelle que soit la quantité du capital détenu, chaque coopérateur ne dispose que d'une seule voix lors de l'assemblée générale de l'entreprise.)

 

6- Un autre projet me tient particulièrement à cœur depuis de nombreuses années. Il s’agit de redonner ses lettres de noblesse au travail manuel, avec le retour de l’artisanat traditionnel, principalement l’artisanat d’art de haute qualité. Pour cela, je voudrais faire venir sur le territoire de l’agglomération dacquoise et saint-pauloise une maison des Compagnons du Devoir et du Tour de France. De manière à former de jeunes compagnons apportant encore plus de savoir-faire dans toute notre région. Nous réunirons ici harmonieusement emploi et formation.

 

7- Pour terminer, c’est avec un regard d’enfant que j’aimerais bien voir se concrétiser moi aussi une meilleure mise en valeur de la course landaise. La course landaise est candidate au patrimoine immatériel de l’Unesco. C’est une excellente chose que de vouloir faire perdurer une tradition aussi sportive que celle-ci. Pour ma part je souhaite vivement faire inscrire nos célèbres échasses landaises !!! ] 

 

* * * 

 

 A ces différents points, je voudrais rajouter la couverture des arènes dont je vous ai parlé tout récemment. Je ne suis pas la première à y avoir pensé, je le sais bien. Mais je crois avoir imaginé une solution originale qui parviendra également à créer une autre industrie. Source supplémentaire de revenus pour notre ville et notre communauté de communes. Car cette couverture des arènes sera obligatoirement couplée à un aménagement du parc en toute harmonie avec la nature et les remparts.

 

 Concernant le Splendid, si le projet présenté dernièrement n’est pas validé, je propose de faire remettre ce magnifique bâtiment en état par la Ville elle-même. C’est très facile et ce sera beaucoup moins coûteux. Il suffit à la municipalité d’embaucher des Compagnons du Devoir et du Tour de France ou assimilés. Des artisans d’art ! De tels ouvriers qualifiés prendront le temps qu’il faut pour procéder à la restauration de tous les bâtiments de la ville et celles du Grand Dax, dès lors qu’une technicité de haute qualité est exigée. En complète collaboration avec les Architectes des Bâtiments de France. C’est valable pour les arènes comme pour le Splendid, comme pour le Vieux Pont qui n’est pas aux normes je le rappelle. Et puis cela permettrait de faire venir une Maison des Compagnons, pourquoi pas un « chantier-atelier » sur le site des Abbesses. Réunissant plusieurs corps de métiers pour remettre également ce site en état. J’ai déjà pris contact avec des compagnons : c’est tout à fait faisable !

 

 Car c’est aussi un de mes projets de répartir entre les boutiques de commerçants du centre-ville des échoppes ou des ateliers d’artisanat d’art. Transformer notre ville en réelle vitrine du travail manuel traditionnel -ou moderne- de haute qualité. Ne serait-ce pas une belle possibilité pour notre tourisme et notre économie de retrouver la belle effervescence passée ?!! Pour en avoir déjà parlé avec des personnes de la CCI et de la Chambre de Métiers et d'Artisanat, je sais que cette réalisation serait la bienvenue. Pour nous et nos curistes tout particulièrement, qui auraient là une raison supplémentaire de choisir notre station thermale plutôt qu’une autre. 

 

 Dans le même temps, il me semble bien sûr incontournable de réaménager toutes les rues et trottoirs entourant le centre-ville. De toute urgence, tant la dégradation est préjudiciable à notre image de marque, il faut « restaurer » les chaussées et permettre une marche sans trébucher. A commencer par respect élémentaire pour nos anciens et nos curistes. Mais pas seulement. Vous le savez pour certains d'entre vous, mon principal projet industriel permettra une déambulation facilitée. J'aimerais aussi qu'il puisse être utilisé en talons aiguilles pour celles qui comme moi les préfèrent aux baskets. Exercice périlleux à proscrire à Dax en l'état actuel des choses ! Il faut absolument que ça change... 

 

 Ma liste pourrait s'allonger encore et encore je crois, mais je voudrais juste rappeler pour terminer que l'un des projets auquel je tiens le plus -et dont je vous ai parlé depuis longtemps- est d'organiser à Dax, dès cette année, la Fête des Voisins. Bien mieux que le seul accueil en mairie, ce rendez-vous annuel nous permettra de créer des liens d'amitié durable. C'est en tout cas l'évènement le plus fraternel que j'ai vécu pour le moment. Il n'a pas d'autres buts que de vaincre l'isolement et nous sentir tous solidaires les uns des autres. 


Qui sait quelle chasse au trésor pourraient organiser nos voisins pour chacun d'entre nous... Et vous voudriez manquer ça ?!

 

Françoise Boulanger

Dacquoise solidaire très au centre de sa Ville !

  

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr