Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 13:51
Partir seul en guerre : panache ? Non : bravache !
 
- « C'est une déclaration diplomatiquement hypocrite et qui n'a pas de crédibilité. » -
 
 
 
 
 
le-Canard---l-Orange-est-tourneboul-.jpg     
 
 
  
 
 
 
Ajout du 1er octobre 2013
Vendredi 28 septembre, Antoine Sfeir était l'invité de l'Université de rentrée du Mouvement Démocrate, pour une intervention très attendue sur la situation au Proche-orient et dans les mondes arabes et musulmans.
Journaliste franco-libanais, directeur des "Cahiers de l'Orient", Antoine Sfeir avait donné une conférence sur la laïcité à Saint Paul-lès-Dax, l'an dernier. J'y étais : un orateur passionnant, un témoin émouvant !  
 
 
 
 
Second ajout du 11 septembre 2013
- Le Télégramme - Avez-vous le sentiment que la crise syrienne est en voie de solution ?
François Bayrou - Je pense qu’on est devant une chance à saisir. Depuis le début de la crise, j’ai défendu l’idée que l’issue ne pouvait être que diplomatique, dans le cadre de l’ONU et en parlant avec les Russes. Ce qui est tout le contraire d’une intervention militaire. Nous sommes probablement devant la chance de voir se réaliser une issue maîtrisée et concertée de cette crise, à un moment où les doutes grandissent à propos de la responsabilité des attaques au gaz. L’intervention de la Russie propose une sortie crédible du drame syrien. Et je regrette qu’au lieu d’avoir été active au cours de cette phase, la France se soit fermée toutes les portes.
 
Ajout du 11 septembre 2013
« M. Obama n'a même pas fait référence à l'anniversaire du 11-Septembre, dit Patriot Day en mémoire des attentats de 2001. En 2012, l'anniversaire avait été endeuillé par l'attaque contre le consulat de Benghazi, en Libye. Cette année, les postes américains dans le monde sont en état d'alerte. Le président n'a pas fait jouer la corde nationaliste. C'est de morale qu'il a parlé et de l'image que les Américains auraient d'eux-mêmes s'ils laissaient "des enfants être gazés à mort" alors qu'ils peuvent l'empêcher au prix d'un "modeste effort et d'un faible risque". »
 
Ajout du 10 septembre 2013       
« La France ne peut ni ne doit agir seule. Elle n'en a ni les moyens militaires, ni les moyens politiques. Seule une coalition peut relever le défi. Il ne s'agit pas de faire plaisir à untel ou untel, mais de rassembler le plus largement possible. » Alain Juppé
 
Ajout du 3 septembre 2013   
- Ne pas agir face à l'usage de gaz chimique, n'est-ce pas la porte à ce que tous les dictateurs utilisent ce type de gaz ?
- Sûrement pas. L'action de la France doit être continue dans cette affaire. Mais l'intervention directe, militaire, de la France en Syrie, pour ouvrir la porte du pouvoir aux fondamentalistes, est une responsabilité très lourde que je ne voudrais pas voir la France prendre. C'est un changement complet. La France est le pays qui écoute et entend tout le monde, et qui fait en sorte que tout le monde réussisse. Qui va être victime des fondamentalistes ? Les minorités chiites et chrétiennes. Les églises d'Orient, à l'unanimité, disent : s'il-vous-plait, ne faites pas n'importe quoi dans cette affaire. 
- D'une certaine façon, vous épousez le point de vue de ceux qui soutiennent Bachar Al-Assad, qu'ils voient comme le défenseur des minorités...
- Ce n'est absolument pas vrai. J'ai été le seul homme politique à m'opposer à la venue de Bachar Al-Assad lorsqu'en 2008, Nicolas Sarkozy l'a invité à présider le défilé du 14 juillet.
 
 
* * *
 
Hier, à la veille de l'attaque en Syrie, le Journal du Dimanche a publié une lettre ouverte de François Bayrou au Président de la République. 
 
Je vous invite à la découvrir ci-dessous dans son intégralité et sur le site du Mouvement Démocrate.
 
 
* * *
 
 
Lettre ouverte au Président de la République
 
« Monsieur le Président,
 
Votre décision d'engager la France en Syrie est prise et l'attaque est imminente.
 
Je veux cependant vous dire à quel point cette décision est périlleuse. Cette décision est prise sans consultation du Parlement, à la différence de Cameron qui a respecté le refus des députés britanniques et aussi d'Obama qui a annoncé qu'il consulterait le Congrès et ne prendrait sa décision que dans dix jours.
 
Un tel pouvoir de décision sans consultation se justifie quand il y a urgence. Il est impensable cette fois-ci que le Parlement ne soit pas consulté.
 
Il y avait urgence au Mali. Il fallait agir dans la minute : vous l'avez décidé, vous avez bien fait, et je vous ai soutenu publiquement sans hésitation ni réserve.
 
En Syrie, la situation n'est pas la même. S'il est peu de doute qu'il existe des armes chimiques (les mêmes ont été si largement utilisées pendant la guerre de 14), les preuves indiscutables de la responsabilité de leur utilisation n'ont pas été apportées, comme l'a reconnu M. Cameron. Le fer et le feu continuent à faire des deux côtés de nombreuses victimes.
 
Vous créez un précédent : vous allez intervenir sans mandat des Nations unies, sans nos alliés européens, sans l'Otan, dans une action bilatérale avec les États-Unis. Ce que la France reprochait en 2003 à Berlusconi, à Blair, à Aznar, elle va l'accomplir aujourd'hui. Comment interdire à d'autres demain des interventions unilatérales ?
 
Vous allez intervenir avec des buts incertains. Vous annoncez que vous ne voulez pas renverser Assad et peser sur l'issue du conflit !… C'est une déclaration diplomatiquement hypocrite et qui n'a pas de crédibilité.
 
Il ne s'agit pas d'un "avertissement" : il s'agit d'une intervention faite pour mettre à genoux le régime actuel (à bien des égards détestable) et donner la victoire à ses adversaires...
 
Qui sont ces adversaires ? À qui s'apprête-t-on à donner la Syrie et de larges pans de la région ? À des forces fondamentalistes engagées dans une entreprise globale d'instauration de l'islamisme politique, au coeur de l'affrontement séculaire et désormais brûlant entre sunnites et chiites.
 
Qui seront les victimes ? D'abord ceux que nous frapperons directement, militaires et parfois civils ; ensuite les communautés minoritaires en Syrie, les différentes communautés chiites, les communautés chrétiennes d'Orient (qui adressent une supplique unanime pour qu'on renonce à cette attaque) ; enfin le Liban, dans l'existence et l'équilibre duquel nous avons une responsabilité historique et où des forces françaises sont engagées - et exposées - dans le cadre de la Finul…
 
La frappe n'est pas non plus la seule solution.
 
Il est une gamme de rétorsions, de poursuites et de sanctions, conduisant les coupables jusqu'au Tribunal pénal international, qui auraient le même effet dissuasif sans exposer aux mêmes risques. Et qui pourraient, elles, conduire à la seule solution que l'on doive espérer, négociation et solution politique protégeant toutes les minorités. La France a, vis-à-vis de la Syrie, du Liban et des communautés minoritaires religieuses et ethniques de la région, une responsabilité historique et affective.
 
Et la France a un devoir vis-à-vis d'elle-même !
 
Nous avons construit une image de la France au travers des décennies : de De Gaulle à Jacques Chirac lors du drame irakien, nous étions le pays qui parlait avec tous, et protégeait l'essentiel. Et ce n'était pas seulement une image : c'était notre identité et notre réalité. C'était un patrimoine pour notre pays.
 
Monsieur le Président, nous étions nombreux à avoir mis de l'espoir en votre modération et votre équilibre. Vous engagez la France dans une voie périlleuse.
 
Je souhaite me tromper, mais je voulais vous dire que vous faites courir un grand risque à l'avenir de la Syrie, aux minorités, au Liban, et à une certaine idée de la France qui ne s'aligne pas.
 
François Bayrou »
 
* * * 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr