Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 18:03

Si, si... à mon maire, Gabriel Bellocq !






 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

 

 

Hier soir j’assistais au Conseil municipal de ma ville. J’essaye d’y être présente chaque mois, alors que nous avons maintenant une retransmission télévisée sur le site de la mairie.


Je trouve cette idée tout à fait respectueuse des habitants, des citoyens que nous sommes tous. En effet, libre à chacun d'entre nous de visionner chez soi la séance, lorsque nous avons loisir d’y consacrer tout le temps voulu. Quitte à nous interrompre autant de fois qu’il le faut pour ne rien rater. Un nouveau service tout particulièrement apprécié.

 

Il me serait donc possible de ne plus me déplacer ! Cependant, je reste assidue à ces séances. Je vais d’ailleurs vous expliquer pourquoi : tout simplement pour observer les personnes du conseil municipal et… toutes les autres ! Voir ainsi tout ce que la caméra ne détecte pas...

 

Il y a d’abord la rangée des élus. La rangée importante, surélevée sur une petite estrade : celle des « élus des élus ». Le maire et ses adjoints. Du premier au dernier, ce sont les décideurs importants de la ville.

 

En face d’eux les conseillers municipaux, ceux qui n’ont pas forcément la conduite d’une commission mais qui n’en font pas moins ; souvent plus que moins d’ailleurs. Quel plaisir hier d’avoir écouté quelques lignes d’un poème de George Sand

 

Sur un des côtés, venant légèrement empiéter sur la rangée de la majorité, les élus de l’opposition. Resserrés entre eux par leur minorité.

 

En face d’eux, faisant dos au public, le reste des élus de la majorité. Trois seulement*. Ceux dont on ne verra jamais le visage. Parce que les places sont déterminées semble-t-il à vie. Dommage. Il suffirait de rapprocher les chaises et de rassembler tout le monde sur trois files.

(Rectification, depuis j'ai recompté... ils sont cinq !)

 

Derrière les « élus des élus », sur un des côtés, bien contre le mur, il y a tous les administratifs. Les salariés de la municipalité. Ceux qui travaillent dans l’ombre, dans les coulisses, et dont les compétences sont tellement précieuses à la ville toute entière. C’est surtout leur dévouement qui est sans cesse mis à l’épreuve. Hier soir justement, ils étaient particulièrement dissipés et bavards. Signe d’une évidente bonne atmosphère. Tant mieux. Il ferait donc bon vivre à Dax !

 

Sur un autre côté : la table des journalistes, dos au public également. Que l’on soigne aux petits oignons. D’eux peut-être va dépendre ce qui se dira de la ville toute entière. Et de l’équipe en place. Vous pensez bien qu’aucun risque ne sera pris dans ce petit coin de la salle : Sud-Ouest,** France Bleu Gascogne, Virgin sont donc toujours les bienvenus...

** (Ce conseil du 30 novembre y est relaté  en détail et avec clarté par Emma Saint-Genez)

 

Devant (ou derrière ?... après tout peu importe...) il y a le public ! Séparé du Conseil par une simple balustrade. Le public ? Vous, moi, eux. Tous ceux s’intéressant à la vie de leur cité. Pour eux-mêmes ou pour leurs concitoyens. Qui sait vraiment tout ce qui se cache sous tous ces fronts d’apparence impassible ?! D’arrière-pensées, de projets en tous genres, d’espoirs délirants et insensés, de détermination. D’admiration inavouée ou de haines larvées. La porte de la rue est grande ouverte ; chacun peut rentrer dans sa mairie. Comme dans un moulin. C’est la totale liberté. C’est la France : « Liberté, égalité, fraternité » ! Voilà donc le grand principe mis en application. Dans chaque ville ; au moins une fois par mois.

 

Oui je les observe tous et je réfléchis. Que peut-on faire lorsqu’on est habitant d’une ville. Quelle est la meilleure façon de continuer à se faire représenter au mieux par ses élus ?

 

Alors, si je vous parle aujourd’hui de cette soirée d’hier, c’est parce que la réflexion d’un conseiller municipal, avec qui je discutais à l’issue de la séance, m’a interpellée ! Bien que nous ayons les meilleures relations, je n’oublie jamais que je suis centriste, et eux, soit de gauche, soit de droite. Celui avec qui je discutais était de gauche et commençait à m’attaquer malicieusement (bien sûr qu'il est sympa !) sur une question de programme. M'accusant -et le MoDem avec- de ne pas avoir de vrai programme, précis, concret. Il nous faudrait des consignes, ni plus ni moins, à suivre et appliquer comme un seul homme. En bon petit soldat. Ce serait tellement simple ! Tellement rassurant et pratique. En terminer avec les réflexions individuelles, les tourments perpétuels et les interrogations déchirantes. La tranquillité : voilà ce que tout le monde réclame... En finir avec les problèmes !

 

Eh bien, Monsieur le Maire***. La solution existe. Elle est effectivement tellement simple à appliquer. Il ne s'agit ici ni d'un programme de gauche, ni de droite, ni du centre !

 

Hier soir, vos élus de l’opposition (car ce sont aussi vos élus à vous !), vos élus de l’opposition se sont levés d’un seul mouvement solidaire et sont partis dignement. Ils ont quitté le Conseil municipal en pleine séance et vous les avez laissé faire… Sans un mot de regret. Au contraire, vous vous êtes justifié.

 

Je vais vous dire : ils ont bien fait !

 

Oui, Monsieur le Maire, vous que je considère comme un humaniste et que je suis fière d’avoir pour maire. Si, si ! Vous, Monsieur le Maire, avez laissé passer là une bonne occasion de vous montrer exemplaire.

 

Vous avez proposé au vote la composition du conseil d’administration de la nouvelle structure de l’Office du Thermalisme de Dax. Un EPIC (Etablissement Public communal à caractère Industriel et Commercial) dont vous cherchez d’ailleurs le directeur pour le 1er janvier prochain. Je n’oublie pas que Dax est la première ville thermale de France !

 

 

Vous avez conduit le vote en présentant les candidats aux différents postes du conseil d’administration, membres issus de la municipalité. 7 titulaires et 7 suppléants. A ma grande stupéfaction, vous n’avez présenté que des candidats de votre majorité, sans y avoir inclus la moindre personne de la minorité ! C’est à leur demande que vous avez bien voulu ajouter -à contrecœur, ai-je ressenti- 4 autres noms de l’opposition : 2 candidats aux titulaires et 2 candidats aux suppléants. Et comme vous l’a fait remarquer le porte-parole de cette minorité, au simple prorata du conseil municipal lui-même.

 

En définitive, aucuns membres de l'opposition ne figureront à l’Office du Thermalisme ! Cela m'a affligée.

 

Profitant du vote à bulletin secret, vous auriez pu, en toute discrétion, afin que nul ne soit accusé de trahison dans votre camp, faire preuve de véritable élégance. Vous auriez pu demander à votre équipe de ne pas oublier la représentativité de toutes les sensibilités. Vous-même, en tant que premier magistrat, pouviez le faire en toute confiance. Ce n’est pas la présence d’une ou deux personnes de l’opposition qui va venir mettre en danger votre management. Bien au contraire !

 

Hier, vous avez muselé toute parole différente de la vôtre… Ce faisant, Monsieur le Maire, vous laissez à penser que vous avez le dessein d’œuvrer en pleine opacité et que vos intentions ne sont peut-être pas si pures. Est-ce véritablement cela que vous souhaitez ?! De qui avez-vous si peur ?

 

Il n’est jamais trop tard pour rectifier une décision hâtive. Rien ne vous empêche, strictement rien dans la loi, de revenir sur ce vote à la prochaine assemblée municipale. Rien n’est jamais figé, irréversible. Vous pouvez procéder à un conseil municipal extraordinaire, qui vous permettrait de revenir avec panache sur votre... gaucherie !

 

Car donner comme argument que vous ne faites qu’appliquer la méthode utilisée auparavant, dans la majorité précédente, ne m’a absolument pas convaincue. Cela m’a profondément déçue.

 

Monsieur le Maire, Monsieur Gabriel Bellocq, si vous souhaitez rester le Maire estimé de tous les dacquois, gardez seulement la tête haute ! Ayez une attitude flamboyante ! 

 

Exigez de toute votre équipe d’avoir le respect de l’opposition. Ce serait la meilleure preuve de votre loyauté envers les habitants de Dax. Une affirmation de votre compétence.

 

Le bon programme politique, facile à appliquer, ne serait-il pas celui de la simple transparence ?


*** Ajout du 9 décembre 2009

D'ailleurs, Monsieur le Maire, voici une petite précision qui pourrait vous donner à réfléchir je le crois. Je le dis en toute amitié, puisque vous avez toujours su quels étaient mes sincères sentiments à votre égard. donc permettez-moi ce jour de vous reporter à des faits similaires de la municipalité de Mont-de-Marsan !
Quand je parle de similitude -entendons-nous bien !- je ne parle que de la situation. Pas des comportements qui sont justement contraires.
Car figurez-vous que j’avais omis (acte manqué de ma part ?!) de vous citer la décision exemplaire du maire montois en pareille situation.


Comme vous le savez, Geneviève Darrieussecq, conseillère régionale de l’ancienne UDF certes (considérée alors quelque peu droitiste je vous l’accorde) mais après la création du MoDem (Villepinte, 1er et 2 décembre 2007), réellement maire centriste, Geneviève Darrieussecq donc, a proposé en conseil municipal lors de la création de la Régie du Tourisme sur ce même modèle de l’EPIC, que 2 élus de l'opposition siègent (2 titulaires bien sûr). Et ceci d’emblée ; sans contrepartie ! Elle trouvait tout à fait normal que l’opposition participe à la gestion. Dans un premier temps, et ça vous le savez bien n’est-ce pas, celle-ci ne souhaitait pas se positionner. Probablement méfiante devant cette main tendue. Peu habituée à ce genre de « naïveté ! Eux (les membres de l’opposition, c'est-à-dire vos propres collègues de la gauche), se battaient pour le maintien de l'ancien mode de fonctionnement et ont donc prudemment décliné cette proposition « trop honnête pour être vraie ».

Devant ce refus*, le conseil municipal a bien été obligé de nommer deux conseillers de la majorité à leur place !

(Voyez les précisions dans les commentaires : le 12 qui rectifie mes dires -il ne s'agissait pas d'un refus mais d'une demande de réflexion d'après les intéressés-. puis lisez mon travail de recherche dans le 14. Ainsi que le 19 qui est un éloge pour la gestion de Geneviève Darrieussecq.)

Et pourtant, Monsieur le Maire de Dax, deux conseils plus tard, ils (vos collègues socialistes) avaient pris leur décision et acceptaient de faire partie de cette régie ! Cette municipalité de Mont-de-Marsan (que vous qualifiez obstinément de droite, pourquoi puisque c’est faux ?!) a instantanément demandé aux deux conseillers de son bord de laisser tout simplement leur place... à deux élus de l'opposition !

 

Ne serait-ce pas là faire preuve de simple respect mutuel et d’exemplarité ?! Si nous, centristes du Mouvement Démocrate, pouvons le faire, vous aussi à gauche. Et « eux aussi » à droite, bien entendu…

 


A très bientôt !
Françoise Boulanger


Fran-oise-par-Picasso-invers-e.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Françoise Boulanger 21/12/2009 13:57


Un grand merci, cher Frédéric, de ta visite.

Oui, cette représentation de l'opposition doit se faire malgré les tensions, car elle est la seule garante de notre bonne foi. Et je ne crains pas de dire, malgré cette période
pré-électorale, qu'il fait bon vivre à Dax. Le maire a une gestion appréciée de tous les dacquois me semble-t-il et elle le sera encore plus lorsque l'opposition sera présente absolument partout
!

Pour faire un cercle vertueux, il faut d'abord casser le cercle vicieux et le reconstituer correctement. Tout bêtement.
Grosses bises à toi, "Frédéric LN, futur ministre des finances".


FrédéricLN 21/12/2009 12:08


Bravo à la Municipalité de Mont-de-Marsan (et à l'opposition montoise). Je me souviens de la campagne des municipales ; François Bayrou annonçait que, dans les municipalités que nous gagnerions,
nous proposerions aussi à l'opposition d'être en situation de responsabilité. Je vois que dans notre unique grande ville gagnée, cela s'est concrétisé !


Le kiosque aux Canards 18/12/2009 19:01


Je confirme que l'opposition montoise n'a jamais "décliné" cette proposition et je le prouve ; ci dessous copie du PV du Conseil municipal :

"Madame le Maire : Je vous propose la composition du 1er collège, qui est le collège des élus :
- Geneviève Darrieussecq, Maire,
- Hervé Bayard, Adjoint au Maire,
- Marie-Christine Bourdieu, Adjointe au Maire,
- Chantal Lutz, Adjointe au Maire,
- Claude Tauzy, Conseillère Municipale,
- Chantal Davidson, Adjointe au Maire,
- Bruno Rouffiat, Conseiller Municipal,
- Bertrand Tortigue, Adjoint au Maire,
et j’aurais besoin de deux personnes de votre groupe.

Monsieur LAGRAVE : Madame le Maire, nous n’allons pas vous donner de nom parce que nous avons eu la délibération hier au soir en rentrant de la Communauté d’Agglomération, il était vingttrois
heures, la 47, avec tout ce qu’il fallait, nous n’avons pas du tout travailler la question, on vous donnera donc ça au prochain conseil ou dans les jours qui viennent, mais là ce n’est pas
possible. Il n’est pas possible que nous prenions un décision comme ça, cela me paraît un petit peu rapide, c’est le moins que l’on puisse dire, on n’a absolument pas eu le temps de travailler sur
la question, donc pour l’instant on ne vous donnera pas de nom.

Madame le Maire : De toute façon, vous nous donnerez donc vos noms la prochaine fois. Je vous propose alors de voter sur les noms des élus que je vous ai proposés dans un premier temps."


Françoise Boulanger 15/12/2009 12:23


Belle initiative en effet, chère Pascale ! Voilà c'est fait : les promesses (de gros pâté) de campagne de Sarko se trouvent en bonne place tout en bas de ces commentaires. Je ne sais pas
pourquoi, impossible de changer la couleur de la police !   Mes boutons n'ont pas répondu...
Grosses bises à toi aussi mon poussin. 


Pascale 15/12/2009 10:08


Bonjour Françoise,

Bigre ! ça tire dans tous les coins (coin!) sur ton blog !

Moi, je viens te parler d'une initiative qui m'a immédiatement séduite :


Avec des amis bloggueurs (Pat59, Lucien Aymard, Renard...) nous tentons de mobiliser la toile sur le scandale des SDF. Aussi nous proposons à tous ceux qui le souhaitent de rajouter le petit
paragraphe suivant à la fin de chaque article mis en ligne sur vos blogs :

"Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais
vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqués quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors,
c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause."
Nicolas Sarkozy - 18/12/06

Peut-être qu'à nous tous, nous parviendrons à faire bouger nos gouvernants ?

Liberté, égalité, fraternité !

Bises de la Loire mon cher coin-coin des Landes,

Pascale



Françoise Boulanger 14/12/2009 13:18


Mince, cher Canard du kiosque montois, j'avais oublié de te mettre en garde. Tu sais que l'ouverture de la chasse a eu lieu dans les Landes depuis fort  longtemps et qu'elle ne ferme
jamais pour les canards (c'est toujours la saison des magrets !).
Donc, je voulais t'avertir que quelqu'un reste constamment à l'affût et comme j'ai peur d'en être sa cible, je voudrais que tu me dises ce que tu en penses : il se nomme "chasseur de
canard". Déguise toi en grenouille avant d'aller les voir, hein !
 http://chasseur.de.canard.free.fr/


Françoise Boulanger 14/12/2009 04:09



Cher(s) Canard(s) du Kiosque, permets-moi de te tutoyer puisque tu le fais avec moi, mais j’avoue que d’ordinaire je le réserve à
mes amis. Et là je ne te trouve pas tout à fait correct : déjà je ne sais pas quelle est ta véritable identité et finalement combien vous êtes à écrire sur ton blog ! Moi je
« te » ferai remarquer que j’ose écrire à visage découvert au moins et que ma Boos ne craint pas de divulguer et son nom et sa binette et même les personnes qui sont ses amis. Ceci
étant dit, je suis content de ton message mais furieux quand même.


Content, car tu as pris soin de venir me lire et avec toi, je le sais, d’autres de tes amis.


Furieux car j’ai dû passer bien trop de temps à rechercher et lire tous les CR de conseils municipaux de Mont-de-Marsan
correspondant aux faits évoqués. Je reconnais que je n’étais pas allé vérifier au mot prêt ce qui concernait la création de la « Régie de l’Office du Tourisme » de Mont-de-Marsan mais
je ne pense pas m’être trompé de beaucoup. Je me réjouis même de ce que tu me dis sur la municipalité précédente qui aurait donné 4 postes à l’opposition dans la CAM ai lieu d’un seul. Cela
signifie que la majorité de Dax ne peut que prendre exemple sur ce respect montois successif vis-à-vis de l’opposition. ! Ah, ah, tu viens même de me donner un argument de plus… Et je te
conseille d’ailleurs d’inciter tes camarades de la gauche à insister auprès de Geneviève Darrieussecq pour obtenir, comme par le passé, la présence de quatre personnes de l’opposition à la
CAM ! L’arroseur arrosé… hein ?!


 


Bon, sinon, voici à mon tour, le petit CR de mon travail :


- Le 20 janvier 2009, des enregistrements radio sont mis en ligne pour la première fois sur le site de la mairie. C’est une bien
agréable initiative de transparence. Je fais cependant le vœu que leurs binettes à tous, élus montois de la majorité et ceux de l’opposition, apparaissent enfin sur le site et que les prochains
conseils municipaux soient également filmés : comme à Dax dont le maire se montre ici parfaitement respectueux. De cela je suis très satisfait !


- Le 24 mars 2009, dans la délibération n° 45, Geneviève Darrieussecq expose rapidement la situation de l’office du tourisme
montois qui était un syndicat d’initiative créé en 1923 (85 ans !) sous la forme d’une association loi 1901 ; Office du Tourisme déclaré en préfecture seulement le 10 juillet 1990.
Cependant (page 90 pour ceux qui voudraient vérifier à leur tour…) Geneviève Darrieussecq fait remarquer qu’il n’existe pas de convention d’objectifs entre l’office du tourisme et la commune
(malgré une ébauche en 1992) ! Plus loin elle fait remarquer à l’opposition qu’il s’agit de régulariser un dysfonctionnement puisque en définitive c’est bien la mairie qui paye les salariés
de l’office du tourisme. Il est donc légitime que la municipalité ait un droit de regard sur le budget de l’office du tourisme. La délibération n° 45 se conclue par la création officielle
de l’Office du tourisme de Mont-de-Marsan. (Sans être trop cruel, il était temps non ?!) Puis en délibération n° 46 il est décidé de déterminer un mode de gestion. C’est une
« Régie » qui a été choisie. Avec trois collèges (élus, professionnels et associations). Tiens je croyais que c’était un EPIC comme à Dax (Etablissement Public à caractère Industriel et
Commercial) et non un SPIC (service public industriel et commercial)…
http://www.aquitaine-mopa.fr/IMG/pdf/Les_formes_juridiques_de_l_ot.pdf


Dans la délibération n° 47, il est proposé aux membres de la minorité de donner deux noms pour le collège des élus et c’est
effectivement faute d’en avoir été averti à temps, d’après ses dires, que l’opposition a juste demandé un délai de réflexion et non pas refusé. Je reconnais donc que j’ai parlé trop vite.
Il n’empêche que les choses étaient claires d’emblée il me semble.


- Le 11 mai 2009, dans la délibération n° 18, il est défini les modalités financières de fonctionnement provisoire.


- Le 23 juin 2009, dans la délibération n° 14, on parle encore du budget de la régie municipale de l’office de tourisme… Il
est annoncé pour le prochain conseil une délibération pour la nomination de deux personnes de l’opposition à l’office du tourisme.


- Le 29 septembre 2009, lors de la délibération n° 34, sont enfin désignés les 10 élus pour siéger au conseil d’exploitation
de la régie, dont les deux membres de l’opposition.


 


Rendez-vous au prochain conseil municipal de Dax, cher Canard du Kiosque de Mont-de-Marsan pour la suite de la saga ;
j’espère même que tu y seras présent ! Que l’on puisse cancaner si besoin dans notre coin.


Canardement tien !


Le canard à l’orange des Landes



Françoise Boulanger 14/12/2009 03:43


Très contente, cher Vincent de savoir que tu te prépares déjà à ton retour dans le Cantal. Tu réussiras sans nul doute à nous obtenir une municipaliyé 100% MoDem.
Oui, Internet, c'est une façon de voyager sans dépense énergétique farfelues. Internet et le téléphone c'est toujours aussi magique je trouve.
Grosses bises.


Le kiosque aux Canards 13/12/2009 15:03


Bonjour, Chère copine blogueuse,

Le Canard passe juste faire une rectification ; tu écris ;

 "Peu habituée à ce genre de « naïveté ! Eux (les membres
de l’opposition, c'est-à-dire vos propres collègues de la gauche), se battaient pour le maintien de l'ancien mode de fonctionnement et ont donc prudemment décliné cette proposition « trop
honnête pour être vraie »."
Cela ne s'est pas passé comme ça : quand Madame Not'MéMaire a proposé en Conseil que deux membres de l'opposition siègent dans cette nouvelle régie, ceux-ci
n'étaient pas au courant de cette proposition ; ils ont immédiatement accepté en demandant un délai pour proposer deux noms, car ils n'avaient pas pu se concerter avant le Conseil, ignorant tout de
cette proposition.

Il n'y a donc eu jamais de refus de leur part.

Pour revenir au fond de ton billet ; Not'MéMaire l'a joué correct dans ce cas, car elle sait pertinament que les trois collèges élus dans la régie de l'office de tourisme sont largement issus de
ses "politiquement" proches ; à l'inverse, pour les élus de l'opposition à la Communauté d'Agglomération du Marsan, se sachant "limite" ; elle n'a proposé qu'un poste à l'opposition alors que
l'ancien maire en proposait 4.


vincent15 12/12/2009 15:46


Ha, la magie d'Internet
J'ai pu suivre dernièrement pour la première fois le conseil municipal d'Aurillac depuis Poitiers


C'est beau le progrès des fois  


Françoise Boulanger 10/12/2009 12:13


Nous verrons sans doute la réponse au prochain conseil municipal Pascale ! Mais j'avoue qu'un petit mot ici de sa part me plairait bien.  


Pascale 10/12/2009 11:22


Alors ? Il t'a répondu ?


Françoise Boulanger 07/12/2009 15:27


Non, non, Pascale ! Il existe des maires exemplaires. Et je suis certaine que celui de Dax peut l'être. Il lui suffit de le vouloir. Chacun sait que la transparence est la seule gagnante à long
terme.
C'est un plus compliqué à court terme parce que c'est un comportement dont tout le monde se méfie ("Quelle arnaque il nous prépare là derrière ses airs angéliques ?!") mais l'on
est très vite récompensé... Et ceci dans tous les domaines. Je parle des domaines personnels aussi bien : familiaux et professionnels y compris.

Evidemment, il faut le courage (l'inconscience ?!) d'accepter de se marginaliser au début...

Grosses bises Pascale. Je suis allée te lire, j'ai vu que tu parlais déjà du congrès d'Arras !


Pascale 07/12/2009 15:11


Ils sont TOUS les mêmes, y compris dans ma petite commune rurale  !
Rrraaahhh ! A MOI LE POUVOIR !


Françoise Boulanger 06/12/2009 10:52


Tiens une petite visite Danièle ?! Tes commentaires étant rares, j'apprécie donc tout particulièrement.
Et que m'avais-tu donc donné comme conseil, chère Cassande, mise en garde dont j'ai visiblement perdu le souvenir ?


Danièle Douet 05/12/2009 19:02


Tu vois, Françoise, se confirme ce que je t'avais dit...


Françoise Boulanger 04/12/2009 00:41


"L'oeil d'une journaliste" ?! Ah ça c'est gentil JF ce qualificatif. Oui, c'est vrai c'est un métier que j'aurais bien aimé faire tiens. Mais ici c'est plutôt mon côté sociologue (non, non, je n'ai
pas dit sociothérapeute quand même...) qui recherche la meilleure solution ! Et franchement, que l'on soit de droite ou de gauche, le principal c'est de respecter l'adversaire.
Si, justement, le maire actuel est vraiment capable de travailler avec tous ! C'est le seul politique des Landes à avoir dit que la qualité qu'il préférait chez les femmes était...
"l'intelligence", comme chez les hommes. Je suis donc confiante.
Grosses bises JF.


JF le démocrate 03/12/2009 23:27


On reconnait dans ton billet l'oeil de la journaliste attentive à tout...

Pour le reste, j'ai eu bien du mal à trouver l'étiquette de ton maire, il m'a fallu plusieurs pages webs pour y arriver. Est-ce qu'être PRG est une maladie honteuse?

Bon, s'il fait preuve de sectarisme, n'est pas capable d'encourager les uns à travailler avec les autres, ... point à la ligne!


Françoise Boulanger 02/12/2009 22:34


C'est gentil Philippe, d'être venu jusque là alors ! Oui 1000 km nous séparent mais pourtant les mêmes difficultés dans chaque mairie. !
 
Ce qu'il faut savoir c'est que la municipalité précédente a verrouillé certaines directions mais c'est justement, il ne faut plus reproduire les mêmes fonctionnements. Il faut casser le cercle
vicieux. Je suis certaine que le maire de Dax (il vient me lire de temps en temps, donc je me suis adressée à lui...) n'a rien à cacher et qu'il est lui tout à fait capable de conduire un bon
management.
 
Car il ne faut pas croire que j'approuve les fonctionnements passés de l'opposition pour autant... Il faut juste une surveillance mutuelle. C'est ce que chaque habitant demande.

Grosses bises Philippe,


Philippe, 02/12/2009 22:03


"Exigez de toute votre équipe d’avoir le
respect de l’opposition".

Ben tiens,  c'est marrant comme les maires se ressemblent, même à 1000 km de là...


Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr