Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 17:53

A Messieurs Claude Morel et Serge Jacob, préfet et sous-préfet des Landes

―Plaidoirie d’une dacquoise pour sa ville et ses habitants―

 


Ajout du 22 juillet 2014

Voilà, je viens d'avoir Monsieur le Sous-préfet au téléphone, et je le remercie vivement. Il semblerait que cette démarche de « lettre ouverte à mon préfet » ait été inappropriée.

Pour la liberté d'expression à laquelle toute personne a droit en France et à laquelle je tiens tant, je maintiens toutefois tous mes écrits ! 

 

Ajout du 14 juillet 2014

Le total des 3 factures demandées est de 13.807,38 €.

 

Si -comme moi- vous considérez, Monsieur le Préfet, qu’en y éliminant les élus de l’opposition, cette parution supplémentaire n’était qu’un tract partisan, elle incombait donc au candidat Bellocq !

D’après ce qui est dit sur le site officiel de la Direction de l’information légale et administrative « Sont considérées comme dépenses électorales les dépenses effectuées en vue de l’élection pendant l’année qui précède l’élection par le candidat ou pour son compte. ». Bien que dépensée 2 ans 1/2 avant l’élection municipale, cette somme ne devrait-elle pas être rajoutée à son compte de campagne ?

 

Avec cette dépense « imprévue », le plafond autorisé de sa campagne+ des municipales est-il dépassé ?

+ (Conséquence du dépassement de plafond 1.3.3.

Le dépassement de plafond peut entraîner le rejet du compte. Après décision définitive du juge de l’élection et décision de reversement prise par la commission, le candidat doit verser au Trésor public une somme égale au montant du dépassement constaté.

Il s’agit d’une sanction administrative personnelle à caractère pécuniaire.)

 

Il y avait de toute façon faute politique grave que d’exclure des élus au suffrage universel et une volonté délibérée de tromper les administrés dacquois. N'est-ce pas punissable ?!

A tout le moins, Gabriel Bellocq ne devrait-il pas rembourser la Ville de cette dépense ?!...

 

Voilà, Monsieur le Préfet, en dehors de toute considération partisane, le cas que je vous soumets. Je vous rappelle que j’aurais fait strictement la même démarche auprès de vous, si la sensibilité politique du maire avait été inverse.

Je vous adresse dès demain un courrier écrit. 

Respectueusement vôtre.

 

* * *

     

Ajout du 12 juillet 13H30

Eh bien, les voilà enfin les pièces demandées ! Je craignais qu’elles n’arrivent qu’après le 14 juillet… Ce n’est pas le cas : j’ai signé l’accusé de réception ce matin !

Initialement j’avais l’intention de vous en mettre les copies telles quelles immédiatement ici mais par prudence je vais de nouveau m’assurer auprès d’un avocat que j’ai bien le droit de le faire.

Le total des factures est à mon avis conséquent… Une dépense qui -toujours à mon avis- incombait exclusivement au Parti politique soutenant la majorité.

Rendez-vous donc dans quelques heures ou… quelques jours !


Ajout du 3/07/14

Très bonne nouvelle ! J’ai reçu ce jour une lettre en recommandé avec accusé de réception émanant de la mairie de Dax.

Pour le moment je n’ai pas encore les copies des factures demandées mais assurément ce sera pour bientôt.

Le maire a donc fait traiter mon courrier du 19 juin dernier par le service juridique qui m’indique que les pièces demandées seront payantes. Extrait :

« En application de la délibération N° 10 du Conseil municipal en date du 28 mai 2009, la communication des documents demandés revêt un caractère onéreux.

- 0,18 € par page,

- 2,75 € pour un CD-ROM.

Afin de recevoir une copie des documents demandés et listés ci-dessus, je vous prie de bien vouloir me faire parvenir votre règlement par chèque libellé à l’ordre du Trésor Public, arrêté à la somme de 5,65 €, selon la décomposition suivante : 4 pages x 18 centimes/page + 4,93 € d’affranchissement en recommandé avec accusé de réception.

Conformément à la réglementation en vigueur, les mentions couvertes par le secret industriel et commercial seront occultées. »

Je suis donc confiante pour la suite de ma requête.

 

* * *


Ajout du 24/06/14

Aujourd'hui est arrivé dans ma boîte aux lettres l'accusé de réception de mon courrier adressé au Maire, qui lui a donc été remis hier lundi 23 juin. J'attends maintenant avec grande impatience les documents demandés...

Et puis, pour "les petits et les grands dacquois", n'oubliez pas le Conseil Communautaire de demain mercredi 25 juin à 18H00, qui se déroulera à l'Auditorium (4ème étage) du 20, avenue de la Gare à Dax 

Ainsi que le Conseil Municipal du jeudi 26 juin qui débutera à 18H30 (nouvel horaire).


 canard bleu panache

 

Dax, le 19 juin 2014

 

Monsieur le Préfet,

 

Nous sommes au lendemain du 18 juin, date hautement importante dans notre histoire nationale.

 

 

Pourquoi m’adresser à vous ?

 

Tout d’abord, vous trouverez au bas de ma lettre, la copie de celle que j’envoie ce jour à Monsieur le Maire de Dax, afin de lui demander le montant1 dépensé pour l’édition d’une « revue spéciale » parue et distribuée dans toutes les boîtes aux lettres de Dax début décembre 2011, lors de la mandature précédente. Demande qui pourrait sembler insolite mais que vous comprendrez lorsque vous m’aurez lue.

1 La loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 reconnaît à toute personne le droit d'obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration, quels que soient leur forme ou leur support.

 

Cela fait quelques années que je m’exprime sur le blog du Canard à l’Orange des Landes. Fidèle adhérente du Mouvement Démocrate, je n’y ai actuellement aucune responsabilité et ce n’est donc pas au nom de mon parti que je vous écris mais d’abord en tant que dacquoise passionnée par sa ville.

 

Attentive naturellement à une gestion municipale que je voudrais la plus harmonieuse possible. Et donc honnête avant tout. N’est-ce pas une exigence légitime qui n’a pas à être constamment brandie comme je suis contrainte de le faire ici même depuis des années ?!

 

Ma principale préoccupation -qui est aussi la vôtre j’en suis persuadée- est celle de la dignité pour tous. Elle passe par le respect de chaque personne. Du plus haut dignitaire au plus modeste d’entre les habitants. Fut-il momentanément dans la rue.

 

 

« Liberté, égalité, fraternité »

 

Et nous avons en France un fonctionnement très abouti qui permet une vraie démocratie. L’élection d’un maire et de son équipe municipale se fait au suffrage universel et implique la cogestion d’une majorité ET de son opposition. L’opposition est minoritaire bien entendu. Ce qui évite le blocage du système.

 

Mais l’opposition est élue elle aussi ! Elle est légale, pas seulement « tolérée » selon le bon vouloir du maire. L’opposition est nécessaire. Sa tâche est noble et indispensable. Son rôle est primordial. Parce que sans sa présence, nous serions tout simplement dans une dictature ! Ce que personne ne souhaite en France, pays des « Droits de l’Homme ».

 

Aussi, dans un premier temps, permettez-moi de rappeler les responsabilités qui incombent au maire.

- Le maire préside, en France, le conseil municipal, dont il organise les travaux et exécute les délibérations.

- Il dispose également d'importants pouvoirs et de responsabilités propres, telle que la responsabilité des activités de police municipale ou la responsabilité de la gestion du personnel communal.

- Le maire est également le représentant2 de l'État dans la commune.

2 À ce titre, il est officier d'état civil et officier de police judiciaire.

 

Par conséquent, en tant que représentant de l’État, vous êtes vous-même, Monsieur le Préfet, le responsable direct des maires des Landes. Y compris du maire de Dax.

 

Par ailleurs, j’entends dire autour de moi que vous seriez personnellement favorable, Monsieur le Préfet, Monsieur Morel, à une gestion plutôt « de gauche ». Sous prétexte que dans les Landes le parti dominant actuel reste le PS, représenté ici par son chef de file, le député Henri Emmanuelli.

 

Pour ma part, je n’en crois rien ! Car, comme me l’a dit personnellement Monsieur Jacob : « un préfet ne fait pas de politique ». Ne pourrait-on pas rapprocher le rôle des préfets de celui de la Cour des Comptes par exemple, qui est une juridiction indépendante du pouvoir en place ?

 

Hier matin justement, Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV, a reçu Didier Migaud, Premier président de la Cour des Comptes, qui vient de remettre un très lourd rapport au Président de la République. Avec bien entendu des recommandations pour le gouvernement.

Je tiens à souligner que Didier Migaud est effectivement un ancien homme politique issu de la gauche, d’abord député, puis président de la commission des Finances à l’assemblée Nationale et enfin nommé en février 2010 au poste actuel par le président de la République. Qui n’était autre que Nicolas Sarkozy à ce moment-là je le rappelle.

 

Personnellement je salue ce geste politique fort de « réelle démonstration d’indépendance » effectué par la droite. François Hollande n’aurait-il pas pu faire à son tour une démarche similaire en nommant un Premier président de la Cour des Comptes issu de la droite ?! Toujours est-il que je comprends mieux l’insistance hier matin de Didier Migaud disant à plusieurs reprise sa neutralité3 au micro de J-J. Bourdin.

3 « La Cour des Comptes est une sorte de miroir, juridiction indépendante dont le porte-parole s’est désengagé de toute considération partisane. »

 

Cette longue introduction pour bien remettre la rédaction de cette lettre dans un contexte de transparence : il est indéniable que j’aurais tenu des propos identiques si le cas que je vais vous soumettre avait été l’acte d’un maire de droite.

 

 

Voici donc l’objet de ma requête

 

En décembre 2011, Gabriel Bellocq signait au nom de toute son équipe municipale l’éditorial d’un magazine adressé à toute la population. Mais pas n’importe quelle parution… Il s’agissait d’un numéro spécial, appelé « Bilan d’étape », et qui avait été imprimé non pas en remplacement du magazine bimensuel mais en supplément. Un ajout au N° 17 du « Dax Le Magazine ». Un supplément particulièrement remarquable !

 

Remarquable -ou plutôt remarqué- parce que la photo du groupe nommé « équipe municipale » ne montrait que 26 élus sur les 33 élus en mars 2008. Oui, vous avez bien lu. Sept élus avaient été éliminés de la municipalité. Pourquoi l’opposition n’a-t-elle pas vivement réagi ? En protestant vivement contre cet indéniable abus de pouvoir !

 

C’est une question qui me tourmente encore aujourd’hui. Car à ma connaissance, personne encore n’avait osé employer ce type de procédé. C’est ici de la propagande la plus rusée qu’il soit : faire payer sans qu’il s’en aperçoive au contribuable dacquois une campagne des municipales… plus de deux ans à l’avance !

 

C’en est bien une n’est-ce pas ?! Que le maire et son « équipe rapprochée » avaient sciemment et minutieusement préparée. Car comment expliquer autrement le fait que l’agence qui avait élaboré ce numéro ait été « différente »4 de celle qui assurait habituellement la conception ?

4 En effet, si vous consultez l'ours, la conception et la réalisation sont faites par : Bureau 14, de Bayonne, alors que pour les autres parutions le maire faisait alors appel à Quomodo-Dax ; il est à noter qu’actuellement le maire collabore avec encore une autre agence de communication.

 

Ce numéro m’avait fait vivement réagir dès sa sortie sur le blog Dax Horizon ! Blog de l’opposition hélas maintenant disparu. Et je regrette amèrement de ne pas avoir recopié sur le mien les propos5 que j’y avais alors tenus. En particulier au moment où j’ai parlé des emprunts structurés après une longue consultation faite aux archives de la Ville.

5 « Car il me faut tout de même avouer que c’est l’arrivée du magazine de mi-mandat7 -distribué dans toutes les boîtes aux lettres dacquoises tel un tract partisan- qui m’a réellement mise en colère (le journal Sud Ouest en parle dans cet article). Au point d’aller commenter effectivement sur le blog de l’opposition Dax Horizon. De façon évidemment ironique8 mais extrêmement virulente, je vous l’accorde. A la mesure de mon indignation…

7 (Tant j’ai été choquée de constater la disparition totale des élus de l’opposition dans l’équipe municipale présentée à la population. Vérifiez vous-même sur la photo de couverture mise en tête de ces écrits : il manque 7 personnes...) »

 

J’en ai reparlé ensuite à plusieurs reprises : en final dans ce billet d’avant les élections, qui se voulait comme je l’ai annoncé, un véritable réquisitoire contre deux personnes désignées comme malhonnêtes. Je réitère d’ailleurs fermement mon accusation.

 

Pour conclure sur la chronologie des faits, je voudrais rappeler que « Dax Horizon » en soutien aux élus de l’opposition avait honnêtement et courageusement distribué dans les boîtes aux lettres des dacquois un vrai tract militant de mi-mandat. Oui un vrai de vrai, puisque l’opposition avait édité un beau livret satirique titré « la Bronca » à ses frais d’une part et l’a fait en temps voulu d’autre part. La parution s’est faite en avril 2011, soit trois ans exactement après l’élection de mars 2008.

 

Je l’ai conservé et le tient d’ailleurs à votre disposition.

Ajout du 20/06/14 : Vous en trouverez la copie d'une page ci-dessous...

La Bronca Dax Horizon avril 2011 


Alors que s’est-il passé d’important entre ces deux dates, d’avril 2011 à décembre 2011, qui pourrait expliquer que l’opposition n’ait pas eu le réflexe -ou la possibilité ?- de répondre dignement à cette fameuse « propagande illicite » ?!

 

Je l’ignore encore. La seule explication possible à mon avis c’est que l’opposition craignait que si elle intentait un procès -qui aurait duré au moins trois ans comme me l’a fait remarquer un avocat-, elle aurait vu soudain son site d’expression bloqué, voire fermé, et n’aurait pas pu dans ce cas continuer à agir par ses billets militants.

 

Il me semble toutefois qu’elle avait toujours la possibilité de vous signaler une faute politique grave. Comme je le fais ce jour. Il est regrettable qu’elle ne l’ait pas fait : elle aurait dû vous faire confiance.

 

 

Et voilà donc mon questionnement, Monsieur le Préfet :

 

Puisque entamée largement « au-delà des cinq jours » succédant à l’élection du nouveau maire, ma démarche ne vise pas à faire à tout prix annuler6 l’élection municipale.

6 Evidemment, si cette sanction était prise par le tribunal administratif à votre demande, je ne serais pas contre…

 

Je veux avant tout rétablir une grande injustice faite non seulement aux élus de l’opposition mais surtout -à travers elle- à tous les dacquois qui avaient voté pour ces élus.

 

1- Considérez-vous, comme moi, que cette exclusion, cette « élimination pure et simple de l’opposition » était « hors la loi » et que c’était donc une faute grave de la part du maire ?

 

2- Dans l’affirmative, peut-on considérer également que cette « propagande aux frais des contribuables dacquois » est une autre faute ? Mérite-t-elle réparation ? Les dacquois sont-ils en droit, par exemple, de demander le remboursement de la parution par le candidat Bellocq ? Si le montant de ces dépenses était par exemple rajouté au compte de campagne des dernières municipales, ce compte ne risquerait-il pas de voir son plafond autorisé… « dépassé » ? Avec les conséquences que cela entraînerait bien entendu…

 

3- Les personnes de la majorité, qui se sont toutes montrées complaisantes et pour certaines « complices » avec cette éviction flagrante en se laissant prendre en « photo officielle sans l’opposition », sont-elles co-responsables de la faute et doivent-elles également en répondre ? Ou seulement les adjoints ?...

 

4- Et enfin, n’est-ce pas faire preuve d’un réel courage de ma part que de me faire le porte-parole de dacquoises et dacquois qui se sont sentis méprisés, exilés en quelque sorte de leur ville ? Mon premier objectif ici était d’abord de vous alerter mais je me sens prête à porter plainte si nécessaire. Peut-être le délai est-il dépassé ? Vous me le direz.

 

Je suis convaincue, Monsieur le Préfet, que vous prendrez très au sérieux cette requête et m’en donnerez réponse.

 

Vous l’avez bien compris, il ne s’agit pas de vengeance de ma part, ni de règlement de compte. Il s’agit de recherche de la vérité. D’honnêteté intellectuelle et de dignité avant tout pour ma ville.

 

Je vous remercie à l’avance de toute l’attention que vous voudrez bien porter à mes écrits et vous prie de croire, Monsieur le Préfet, Monsieur Morel et Monsieur Jacob, à la grande sincérité de mes actions sur ce blog.

 

Précision :

J’envoie au journal Sud Ouest un communiqué lui faisant part de cette lettre ouverte.

 

Françoise Boulanger

Simple dacquoise exigeante, attentive à la gestion

et au bien-être de sa ville !

 

- - -

 

Mme Françoise Boulanger                                à                                  Monsieur Gabriel Bellocq

40 100  DAX                                                                                       Maire de la ville de Dax

05 58 XX XX XX

06 XX XX XX XX

 

Dax, le 19 juin 2014

 

Monsieur le Maire,

 

En tant qu’habitante et contribuable dacquoise, je voudrais connaître le montant des factures réglées pour la parution d’un supplément au Dax Le Magazine N° 17, faite en décembre 2011, titrée « BILAN D’ÉTAPE » et correspondant à une période de « mi-mandat » comme vous le disiez dans votre édito.

 

Je voudrais que vous me communiquiez une copie de :

 

- La facture adressée par l’agence de communication « Bureau 14 », dont le siège est à Bayonne au 2, rue du 49ème Régiment d’Infanterie.

 

- Ainsi que la facture de l’imprimerie « Messages Imprimerie », dont le siège est à Toulouse au 111 Rue Nicolas Louis Vauquelin.

 

- Et pour terminer, la facture du distributeur, dont je ne connais pas le nom.

 

Avec mes remerciements anticipés, veuillez croire, Monsieur le Maire, en mes sentiments les plus sincères.

 

Françoise Boulanger

 

- - -

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr