Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 15:44

... Dax/La Grande Motte, s’il-vous-plait !

 


Informations importantes :
Coût du billet : plus de 100 liens à découvrir par des fenêtres grandes ouvertes !
"Mesdames et Messieurs, je vous souhaite un agréable voyage et une bonne journée." 





Discours-FB-gros-plan.jpgVéritable épopée que ce voyage ! Il me faut absolument vous narrer tout ceci par le menu.

 

Le récit commence dès l’annonce par le site officiel du Mouvement Démocrate de l’ouverture des inscriptions. Oui, bien tentant cette année mais aussi un peu trop loin pour mon chéquier de billets gratuits. Si, si, j’ai un chéquier de billets gratuits dans ma région Aquitaine (en TER par contre, pas en TGV). En tant que demandeur d’emploi, c’est très utile. (A condition évidemment de ne pas s’en servir pour aller quérir ses cigarettes en Espagne. Je vous dis ça, parce que la dernière fois que je suis allée à Bayonne, un contrôleur me regardait d’un air narquois et l’on m’a expliqué pourquoi après. Ouf ça tombe bien, je ne fume pas !)

 

Donc il me fallait trouver une solution pour aller coûte que coûte à La Grande Motte... Voir sur place. De plus près. Oui voir, de l’intérieur, ce que nous éprouvons et croyons ressentir, nous les blogueurs, de l’autre côté de nos écrans… Ne nous fiant qu’aux dires et écrits des uns et des autres. Pas vraiment neutre hein ?! Pas toujours fiable non plus. Rien ne vaut sa propre petite tête (et ses grandes jambes, c’est moi qui vous le dit !) pour examiner tout ça avec ses critères et ses neurones à soi. A condition de tout regarder, dans les moindres petits détails. Puis tout raconter dans la réalité des faits. Pour un contexte clair. Une narration crédible et éclairante.

 

Donc, c’est dit : j’y vais ! Première victoire lorsque je trouvais enfin le billet le moins cher (30 €). Il me faudra d’abord monter à Bordeaux puis redescendre tranquille vers la gare de Montpellier. Là où un chauffeur m’attendra-t-ensuite en limousine. Mais non, je plaisante : en bus bien sûr. A ce sujet, je tiens à saluer l’énergie et le grand dévouement déployés par les Jeunes démocrates. En particulier Vincent M ayant eu la lourde charge d’organiser la mise à disposition des bus permettant le voyage de nombreux jeunes (et même des moins jeunes) aux tarifs les plus souriants. Je voudrais non seulement les remercier mais dire mon admiration pour leur travail quasi professionnel. En effet, avant mon départ de Dax, ils se sont assuré du maintien de mon inscription pour le retour seulement et de l’envoi effectif de mon chèque ; ils m’ont même demandé l’heure à laquelle j’arrivais. Ce qui leur a quand même coûté 3 coups de fil. Vu tout le déroulement des UR par la suite, je pense qu’ils méritent tous un bel hommage. Pour qui a vu la liste des festivités durant tout le séjour, il y avait en effet de quoi se réjouir de la richesse des propositions : du tournoi de pétanque à la « démocrate poursuite », du foot sur la plage aux joutes oratoires, sans oublier l’inévitable « ap’hérault » et l’incontournable soirée discothèque, tout était prévu pour remédier aux discours rasoirs.

 

Et bien non, de rasoir ou superficiel, point du tout ! Ma grande déception -et je sais que cela a été le cas pour beaucoup- a été de devoir choisir l’un par rapport à l’autre, sacrifier une information pour en capter une autre peut-être plus essentielle. Oui, le grand problème est de ne rien manquer de ce qui est important. Alors au lieu de vous énumérer tout ce que je n’ai pas pu voir ou entendre, je vais vous dire tout ce j’ai apprécié. J’ai adoré par exemple au plus haut point le dernier forum samedi soir autour de Jean-Claude Guillebaud. Une hauteur de réflexion tellement réconfortante que rien que pour cela je ne regrette pas tous mes efforts.

 

Car de grandes satisfactions, de véritables gratifications, je puis vous assurer que j’en ai eu tout le long du séjour. Mon but primordial était de rencontrer des personnes. J’ai été parfaitement exaucée !

 

En vrac, je vais tout d’abord vous confier que mon premier objectif, ma principale préoccupation en venant aux UR, était de me rendre compte par moi-même si oui ou non, François Bayrou allait être « fâché » de certains de mes billets, pas trop sympas il me faut l’admettre. J’avoue que j’avais la crainte de l’avoir blessé avec mes propos quelque peu iconoclastes et me demandais quelle serait sa réaction s’il faisait le rapprochement. Bien sûr, je comptais sur son intelligence et son sens de l’humour mais tout de même… Le hasard a fait que je sois en compagnie de Chantal P au moment où j’ai pu venir le saluer une première fois. Chantal l’ayant abordé la première, j’attendais mon tour avec une certaine anxiété mais me suis aussitôt sentie soulagée lorsque m’ayant semble-t-il reconnue sans équivoque, il me dit ces simples mots, tout en me faisant la bise : « Ça va bien ? ». Pas de courroux ou de mépris donc. Juste du stress généré par les multiples sollicitations de toutes parts. Nous avions malicieusement prévu, Chantal et moi, de lui demander une nouvelle photo en sa compagnie, toutes deux l’entourant. Ce qu’il a finalement accepté d’assez bonne grâce malgré sa remarque : « Oh, vous en avez déjà beaucoup ! ». Hélas pour nous, le photographe improvisé n’a pas su trouver le bon bouton. Nous n’avons naturellement pas osé importuner une nouvelle fois notre chef : vous n’aurez finalement droit à aucune photo venant immortaliser ce moment grandiose.

 

Dès l’arrivée à Montpellier, je fus donc très heureuse de prendre place dans la navette au milieu de militants de ma connaissance, en particulier Philippe et Muriel, tous deux de la fédération girondine. J’ai pris plaisir à faire la connaissance de Flavien B, talentueux guitariste je sais, connu du monde démocrate parisien (Flavien que j’ai d’ailleurs repéré en figurant de premier rang à la télé il y a quelques jours lors de la prestation de François Bayrou sur Canal + ! Ben oui, certains prennent bien des figurantes au supermarché ou en refusent bien d’autres dans certaines usines…)

 

Ensuite il me tardait de prendre possession de ma chambre. Je souhaitais vivement rejoindre le duo formé par Chantal et Isabelle, qui espéraient elles aussi ma présence pour discuter plus avant de projets communs entamés sur le Net ou au téléphone. Par chance j’ai pu permuter avec une autre personne. Merci à Florence L.

 

Après l’installation compliquée par la quête d’une clef, me voilà à la recherche de deux blogueurs favoris qu’il me tardait de connaître enfin. C’est Florent Z que je vis en premier, puis Vincent 15. Nous avons parlé de nos blogs, de nos projets mutuels. Pour tous deux, les mêmes termes me viennent encore à l’esprit : intelligence, discrétion, délicatesse. Une rare élégance. Et une grande fierté pour moi de découvrir de tels jeunes démocrates. Très rassurant pour l’avenir du MoDem et de CAP21.

 

Je réussis ensuite à joindre Chantal P, que je ne connaissais que virtuellement, puis Isabelle P, dont j’avais fait la connaissance à Seignosse. Autant vous dire qu’avec elles deux, le nombre d’heures de sommeil qu'il me manquait avant de partir n’a fait qu’augmenter ! Nous avons parlé de nos futurs emplois, de nos projets, jusqu’à presque 5 H du matin dès la première nuit ! Je laisse à Chantal le soin de vous expliquer tout le travail accompli autour de son idée de solidarité. Projet dont j’ai peut-être été à l’origine ces dernières semaines par ce billet. Je tiens par contre à vous parler déjà d’une autre idée,  imaginée par la généreuse Isabelle (je lui offre d’ailleurs la possibilité d’utiliser mon blog pour développer plus avant son formidable travail de réflexion, si elle en sent le besoin et que cela puisse nous aider, autant l’une que l’autre). Isabelle a en effet l’intention de créer des concepts encore plus solidaires que ceux que j’ai moi-même imaginé par l’utilisation du principe de la Scop. Vous pensez bien que je marche à fond avec elle. Avec tout l’enthousiasme que son magnifique projet mérite. Donc, nous en reparlerons sûrement bientôt au Mouvement Démocrate.

 

J’ai été particulièrement heureuse de revoir la courageuse Clotilde Ripoull, de la fameuse ville de Perpignan, dont j’avais fait la connaissance dès Seignosse ; nous nous étions revues à Villepinte. Puis de découvrir samedi matin la gracieuse Nelly M, pour qui j’ai aussi la plus grande admiration. Nelly qui, ayant voyagé toute la nuit, a cependant participé à l’animation d’un atelier des commissions dès le samedi matin. Il faut aussi que je vous raconte que je me suis fait quelque peu réprimander par la belle (FB) Florence B (si, je vous assure, c'était dans la salle de restaurant) parce que dans l'un de mes fameux méchants billets (voir plus haut) j'avais osé couper la tête en deux à notre président. Pardon d'avoir fait de la peine à certains. Je reconnais, que cela vaut le billet très tranchant d'Orange Sanguine, même si ce n'est pas tout à fait... dans le même sens. Mais, bon, je vous rappelle que ni François Bayrou, ni le CCC ne m'ont encore excommuniée ! Et puis d'ailleurs, je vais vous dire, je ne crains plus rien (ne le répétez à personne), car un très proche collaborateur de François, à qui j'avais malicieusement expliqué être montée en grade grâce à mon Canard-léger (voir plus haut encore une fois), m'a saluée samedi en me disant (avec un humour pour lequel je lui rends un réel hommage) : « Bonjour collègue... ». Hein, que dites-vous de cela ?! Ne voyez-vous pas là une preuve qu'une excellente communication est en train de s'installer ?!    

 

Sinon, c’est également avec beaucoup d’impatience que j’ai fait la connaissance de deux jeunes gens dont je vous parlerai à la fin de ce billet. Vous comprendrez alors pourquoi. Il s’agit d’Antonin M et de Jonathan S.

 

Mais c’est surtout au pot des blogueurs, mêlés à toutes les Générations engagées, que j’ai pu rencontrer enfin tous les propriétaires des pseudos pour lesquels je me faisais certaines idées préconçues. Non, non, je ne fantasmais pas sur eux, qu’ils se rassurent ! Mais c’est impressionnant de se retrouver par exemple devant le sosie de David Douillet... Il lui a suffi de remettre ses lunettes, pour que je reconnaisse notre ami Claudio P. Très étonnée aussi de voir le jeune âge de la plupart d’entre eux. Virginie V et son incroyable énergie, Michel H et sa casquette (signée de la main de François, je lui aurais bien piquée) Jérôme Ch son fidèle comparse, Quindi (ou Arnaud H), Olivier (Barrejadis), Nicolas V, Orange Sanguine (si, si, c’est un homme, un vrai !), Fotini (juste sa plus fervente lectrice ou... l'avocate perso ?! de), Christophe G, le jeune LCDM, Nicolas Mauduit et bien d’autres. Qu’ils veuillent bien me pardonner si j’ai oublié de les citer. Echange de cartes de visite pour certains et des conversations en tous les cas très agréables.

La récompense suprême (d’avoir osé mettre une photo sur mon blog) a été naturellement celle d’être tout de suite reconnue. Et ce qui m’a bien plu finalement -je vais vous le confier- c’est de constater que mon vilain petit Canard à l’Orange des Landes semblait un ambassadeur crédible. Grâce auquel je n’ai récolté que bienveillance et sympathie de tous ! Moi qui croyais qu’il voulait me faire passer pour une boss plutôt rosse ou prétentieuse... me voilà maintenant rassurée !

 

Je tiens à vous dire aussi que nous avons réellement pensé à nos amis blogueurs absents : BGR, Philippe de la Mécanique, JF le démocrate, Mirabelle, Marie ThureauFanal Safran, l’Hérétique, Frédéric LN, (les) Alcibiade, Daniele Douet, Catherine Créhange (alias la célèbre dessinatrice Kat), le Monolecte, Eric, le centriste (?) Bob… et notre amie, notre fidèle (et attentive !) lectrice Martine. Oui, tous, amis blogueurs, si vous me lisez ici, j’aurais tant aimé vous voir avec nous ! Allez, je me permets de vous faire de très grosses bises. Très sincères.


Permettez-moi de faire maintenant, en aparté, une réflexion qui me tient à coeur. Douloureusement : Que penser de l'attitude d'un ancien blogueur que j'appréciais tout particulièrement, vers qui je me suis avancée et qui a refusé le dialogue ?! Refusant même de me saluer ! Pourquoi a-t-il coupé les ponts sans explication aucune ? J'avoue que cela me taraude encore l'esprit. J'ignore s'il viendra me lire encore ici, mais je trouve son comportement particulièrement irresponsable : j'ose le dire avec le courage que lui ne semble pas avoir. Il n'y a rien de plus beau que l'amitié mais si celle-ci se brise de cette manière, sans raison valable, c'est particulièrement dommage. Je puis vous assurer de la souffrance que cela provoque. Pour moi, il ne peut s'agir que d'un malentendu et j'aimerais qu'il soit éclairci. Je lui ferai savoir.
 

J'ai été ravie par contre d’avoir fait la connaissance de personnes qui me reliaient quelque part à mes deux fils restés à Nancy : Laurent W, un journaliste de France Bleu qui m’a fait découvrir l'Association pour l'Instauration d'un Revenu d’Existence et Laki S le président des jeunes démocrates du 54. J’ai eu beaucoup de plaisir à discuter également avec un ami de Laurent, de la Savoie, Noël C ; de découvrir Florian C, président du MoDem Allemagne, présent dans l’équipe de Chantal pour son projet de solidarité à l’engagement. J’ai aimé parler ensuite avec un adhérent du Doubs, Patrick G.

 

Du côté de Bordeaux, j’ai été très contente de revoir mes colistiers de la liste Espoir Démocrate du Conseil National, Marie-Eve et Fabien R. Puis de faire enfin  connaissance avec Jean-Luc Kriegel (aux côtés de François Bayrou sur la photo ci-dessous) qui est le remarquable auteur de la plupart des photos illustrant ce billet. Je le remercie de tout cœur pour le considérable travail qu’il a accompli. Plus de 700 clichés de haute qualité, témoignant de son sens de l’écoute, de l’observation. Un travail admirable. (C’est lui qui m’a prise en photo avec le beau Rodolphe Thomas du Calvados… Cette photo traine sur Facebook, alors je préfère vous en parler avant que de fausses rumeurs circulent. Qui vous dit que ce n'est pas plutôt Rodolphe qui aurait tenu à être photographié avec moi, hein ?! Ou Jean-Luc lui-même qui a joué au paparazzi pour me compromettre* ?! Attention, les amis, soyons vigilants !!! *Euh là, moi je plaisante... pour de bon !) Sinon, revu aussi Philippe Ménard, le sympathique directeur de campagne de Robert Rochefort.



Fran-ois-Bayrou-et-Jean-Luc-Kriegel.jpg
 

De « chez nous », j’étais ravie de retrouver le généreux Philippe Mouhel, le président des jeunes démocrates du 40, l’adorable Hicham L (dont c’était d’ailleurs l’anniversaire hier, tiens, le 10 septembre !), le fidèle Hervé C et naturellement Geneviève Darrieussecq, notre présidente du MoDem 40, maire de Mont de Marsan et nouvellement élue au Bureau Exécutif national. Ce dont nous sommes tous très fiers évidemment ! J’ai également fait la connaissance d’un adhérent landais que je ne connaissais pas encore, Guy C dont je vous parlerai en toute fin de billet. Vous comprendrez alors pourquoi !

 



Il me faut vous conter maintenant la rencontre avec des figures nationales. Celles qui, à part notre incontournable François et sa non moins inévitable moitié, Marielle de Sarnez, font l’identité de notre Parti. J’ai adoré revoir Claire O’Petit, aux propos toujours impertinents (je vous recommande d’écouter de temps en temps les GG sur RMC, elle y figure en bonne place !). J’ai pu saluer le courageux Jean-François Kahn, qui m’a cependant paru absent, plongé dans ses pensées. Ainsi que Bernard Lehideux, qui m'avait toujours paru sévère et quelque peu revêche, alors que son sourire m'a semblé soudain le révéler peut-être sous un autre jour...
Le moment le plus inattendu a été -à mes yeux toutefois- le fameux repas du samedi midi : j’avais guetté vainement toute la matinée la venue programmée à la librairie de Corinne Lepage, pour lui faire dédicacer son livre. Aussi lorsqu’une annonce dans la file d’attente du déjeuner m’apprenait que je pourrai la voir sur la terrasse du restaurant, je m’étais félicitée d’avoir gardé ledit livre dans mon sac ! Je puis vous certifier avoir ressenti une belle surprise en découvrant cette tablée de personnalités « à la disposition » des adhérents. Réquisitionnés pour répondre, durant leur repas, aux salutations des admirateurs ou aux sollicitations de dédicaces.

Robert-Rochefort.jpgVoyez plutôt (une partie de) sa composition : Azouz Begag et son petit clin d’œil facétieux à mon égard. Robert Rochefort, que je retrouvais avec grand plaisir après la campagne des européennes. J’avais eu en effet la chance de pouvoir déjeuner à la même table que lui à Bayonne et de découvrir aussi Monique Semavoine, bras droit de François Bayrou. Robert assis aux côtés du sénateur Jean-Jacques Jegou, nouveau trésorier du MoDem. Qui lui-même, sans me connaître, me proposait de transmettre ma demande de RDV auprès du sénateur Denis Badré ! Nathalie Griesbeck qui acceptait également mon invitation. Mais surtout Corinne Lepage, au sourire si généreux, que je n’avais pas eu la chance de rencontrer à nouveau depuis Seignosse. (C'est là-bas que j’avais été marquée par son sourire donné en toute simplicité. Son indéniable franchise m’avait alors semblé évidente.).

Car mon objectif en voyant Corinne était double : tout d’abord lui demander une dédicace de son admirable livre bien entendu mais aussi, et surtout, obtenir un Interview. Ce qu’elle a accepté sans hésitation, sans aucune restriction ou condition ! Vous imaginez ma fierté. Sans avoir à donner la moindre justification, à moi -qui ne suis aucunement élue au MoDem, ni en interne, ni au suffrage universel- Corinne Lepage acceptait d’accorder un peu de son temps ! Ce blog du Canard à l’Orange des Landes y est donc certainement pour quelque chose…

 

Je vous dois maintenant un peu plus de détails ; vous allez vite comprendre. Je vais donc vous parler de ces deux jeunes gens dont je vous ai donné le nom tout à l’heure : Jonathan Salamon et Antonin Moulart.
Ils ont eu une idée tout à faite géniale, qui est celle d’initier enfin une radio de web. Ceux qui sont sur Facebook ont très certainement entendu parler de « Fréquence Orange »Et bien ce sont eux ! Comme ils cherchaient des bénévoles pour participer à cette aventure, je me suis proposée et voilà… Donc, dans quelques semaines, leur concept présenté dimanche matin aux UR va se concrétiser et j’aurai l’honneur d’initier une série d’interviews comme je l’avais déjà fait à la radio nationale du Qatar, section française, lorsque je séjournais dans cet Emirat. Le thème en sera différent certes (c’était à l’époque le thème de la musique) mais le fond en restera le même : partir à la découverte des personnes. Chercher à comprendre ce qui nous pousse à agir, à parler, écrire, à partager nos convictions. Convaincre de la nécessité d’un monde meilleur. Chercher à détecter les « bonnes personnes » : celles qui utiliseront le pouvoir pour les autres et non pas pour elles-mêmes. Oui, seulement comprendre. Accroitre nos connaissances sur les idées et donc les personnes qui les émettent.

 

Fran-oise-et-Jonathan-Salomon.jpgNous serons toute une équipe pour préparer les interviews, essayant de le faire avec le plus grand sérieux. Sans nous donner nous-mêmes trop d’importance. Avoir le seul souci de la transparence, de la recherche de la vérité. Il se pourrait bien que nous abordions des sujets qui fâchent. Mais qui interrogeront toujours. Certaines personnes de l’équipe prendront mon relai lorsque ce sera nécessaire ou si elles le souhaitent. Je ne vous dévoile pas encore leur nom. Sachez seulement qu’elles sont toutes fortement engagées dans le désir impérieux de l’information réelle et la recherche d’une meilleure démocratie. Exact, nous sommes tous des blogueurs !

 

Inutile de vous dire comme cette nouvelle mission me comble de joie, d’exaltation et d’espoir. Grâce à Jonathan* et Antonin, avec ce support de communication supplémentaire, il va enfin nous être possible de faire passer un peu mieux nos messages. Sur de simples bandes sonores ! Il ne s’agira pas de faire de la propagande. Pas question de manipulation ici. Seulement de la vérité et du courage. Afin de se dévoiler un tout petit peu plus.

*(A droite sur la photo, désolée de vous infliger encore ma présence mais c'est le seul cliché que j'ai pu trouver de Jonathan...)

 

Vous l’aurez deviné : notre première invitée sera donc Corinne Lepage !

 

Jean-Lassalle-et-Fran-oise-2.jpgJe voudrais vous parler encore une fois de ma deuxième et furtive entrevue avec François Bayrou. Je venais de parler à Jean Lassalle, avec qui j’ai été de nouveau prise en photo (merci à Maurice Meunier, l’auteur de ce cliché envoyé justement hier !). Jean, pour qui j’ai beaucoup d’admiration, tant sa générosité est grande. Jamais, de ma vie, je n’ai eu plus belle dédicace que la sienne, je dois vous l’avouer. Alors forcément, mon affection pour un tel homme ne peut que croître.

 

Pour en revenir à François Bayrou, je ne peux m’empêcher de vous confier mon impression à son sujet. Pour la première fois je crois en deux ans, je me suis rendue compte de la réelle humanité émanant de cet homme ; humanité dans sa force mais aussi ses faiblesses. Je ne pense pas me tromper. A un moment (vendredi après-midi je crois), le voyant s’avancer tout seul vers des journalistes, nullement masqué pour une fois par une nuée de fans ou de porteurs de micros, j’ai vu un homme naturel et profondément humain. La démarche était assez lente, les épaules un peu rentrées. Le visage baissé vers le sol. Peut-être juste concentré sur ce qu’il allait dire ? Une silhouette un peu trop étoffée. Le cœur serré, j’ai vu alors un homme ayant été profondément affecté par toutes les critiques subies ces derniers mois. Au point de s’être peut-être laissé aller à la gourmandise… Tel que chacun d’entre nous le ferait sans nul doute devant de grandes épreuves. Mon constat ici ne le trahit absolument pas. Il me fait prendre conscience au contraire de sa faculté à souffrir, à ressentir les difficultés et à en tirer des leçons. A chercher toujours plus d’amélioration, de meilleure coordination et de communication. Je voulais vous le faire partager.

 

Je crois que la première phrase de son discours de clôture en est la preuve et m’a donné -à moi en tout cas- le plus grand espoir !

En nous remerciant comme il l’a fait, nous les adhérents, de notre présence, de notre travail et de notre ferveur (je crois me souvenir qu’il a utilisé ce mot), François Bayrou a montré qu’il était tout à fait pour le travail collaboratif et la concertation. Il a reconnu en quelque sorte le travail des commissions. Il compte sur le congrès programmatique début décembre à Arras. Personnellement, j’essaierai d’être au RDV !

 

J’ai attendu qu’il n’y ait plus de monde autour de François Bayrou. Je l’ai juste remercié à mon tour d’avoir pensé à nous dès le tout début de son discours. Il l’a très bien entendu : « Et bien, c’est très bien. »

 

MoDem54-et-Gilles-Artigues.jpgIl y a cependant trois personnes que je n’ai pas pu rencontrer, alors que j’aurais aimé discuter avec elles : il s’agit de Gilles Artigues, dont je voulais ressentir le charisme, Claire D, conseillère nationale faisant partie de l’équipe de Chantal pour la fondation d’un fonds de solidarité et aussi Danièle Noël qui connaît l’un de mes fils puisqu’étant au MoDem 54. Oui, je regrette de ne pas avoir eu la chance de leur parler ; ce sera pour la prochaine fois !

 

Je voudrais terminer ce long billet en vous racontant mon retour de La Grande Motte.

 

N’ayant pas trouvé de billet au même tarif qu’à l’aller, je comptais bien revenir gratuitement, je l’avoue, en voiture donc, avec quelqu’un de mon coin. Finalement, comme je vous l’ai dit en début de billet, Vincent M m’ayant parlé des fameux bus, j’avais réservé ma place. En définitive, j’ai préféré accepter la proposition de Guy, qui pouvait me ramener directement chez moi à Dax (tout en maintenant le paiement du bus bien sûr, autrement ce ne serait pas loyal vis-à-vis de l’organisation des jeunes). Un voyage plus rapide et plus confortable en perspective. Même si je regrettais un peu le côté festif de « retour de match ».

 

[Petit ajout quelques jours après le retour...

Ah mes amis, il me faut vous dire deux petites choses : 
- Tout d'abord, en allant sur le site officiel des Landes, j'ai vu que l'on m'attribuait carrément la radio du Web, Fréquence Orange... Non, non, je n'en suis pas du tout à l'initiative. Ce sont bien Jonathan Salamon et Antonin Moulart qui en sont les créateurs. Je ferai juste une des émissions si cela est possible et pas toute seule. Nous sommes toute une équipe.
- Autre rectification qui prouve bien que l'organisation des UR s'est faite avec le plus grand professionnalisme et même le plus grand respect. J'ai trouvé ce jour dans ma boîte aux lettres le chèque que j'avais envoyé au Siège du MoDem et qui m'a donc été retourné, puisque je n'ai pas effectué le voyage en bus. J'avais pourtant bien dit à Vincent M que je maintenais le paiement. Qu'ils en soient remerciés et salués. Ce geste me touche beaucoup.] 

  

Quelle bonne idée j’ai eu là !

 

Sur le chemin nous avons eu le plaisir de croiser un petit convoi de trois 2 CV (pour ceux qui ne le sauraient pas, la  2 CV a fêté ses 60 ans l’an dernier et a été élue voiture du XX° siècle...) ! Guy, m'ayant dit avoir eu plusieurs 2 CV lui aussi, a trouvé tout à fait normal d’aller les voir avec moi sur le parking de la station essence. Le hasard a fait que ces deuchistes revenaient de Chine et que nous avions un ami commun, le psychiatre Jean M de Bordeaux, aux nombreuses 2 CV des plus délirantes et ayant fait ce même périple chinois. Echange de coordonnées bien évidemment…

 

Puis au deuxième arrêt, de nouveau la rencontre avec Jean Lassalle et son chauffeur qui se restauraient également. Encore un moment de convivialité très agréable.

 

 

Et c’est au cours de nos conversations, que Guy C m’a parlé de son amour de la littérature et de la poésie. J’ai découvert, je le crois, un démocrate musicien et poète tout à fait talentueux. Qui nous sera peut-être très utile au MoDem (je pense entre autre à Chantal cherchant des artistes pour faire un CD). Et puisqu’il m’a donné l’autorisation de vous faire partager ses œuvres : voici pour vous l’une de ses chansons. Cet artiste complet est l’auteur des paroles, le compositeur de la musique, l’un des musiciens (guitare) et le chanteur ! « L’homme qui revient »... 
 

Maman** j’ai raté le bus ! J'ai bien fait, non ?!

** (Heu, si jamais tu me lisais ici bien sûr...) 



A très bientôt !

Françoise Boulanger  

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

philippe 05/10/2009 15:01


Le bureau exécutif du MoDem a été agrandi c'est bien mais qui a décidé des noms ? Si on souhaite plus de démocratie, il faudrait peut être que les militants soient consultés.
Maintenant j'aimerai que le MoDem se rapproche non pas de la gauche, mais tout simplement des citoyens. Faire de la politique autrement, c'est changer les méthodes politiques. J'espère que notre
Mouvement va y réfléchir


Françoise Boulanger 23/09/2009 00:37


Très contente chère Fotini de ta visite sur ce CR. J'ai été enchantée de faire ta connaissance et je sais bien que notre ami Christophe n'a effectivement besoin de personne pour se défendre...
C'était une petite taquinerie venant rendre hommage à ta production impressionnante de commentaires souvent bien acérés mais assénés quelquefois avec disons... beaucoup de force de
persuasion. Je crois qu'il faut donc éviter de devenir ta cible favorite, hein ?!
Bises. 


Fotini 22/09/2009 11:38


Bonjour !

Je viens que de lire ton compte-rendu, si haut en couleurs et mettant en avant les gens, ce que je trouve vraiment très sympa.

Pour info, je ne suis pas l'avocate perso de Christophe, qui n'en pas besoin, mais je fais partie des Promoteurs, dont je défends les positions.


Françoise Boulanger 19/09/2009 15:09

Un grand merci à toi aussi cher Philippe pour tes compliments. Je ne sais pas du tout encore si ma place sera "importante" à la radio mais j'espère que nous aurons une écoute sympa. Je fais entièrement confiance à Jonathan et Antonin qui sont tout aussi brillants que vous les jeunes des Landes. Entièrement d'accord pour dire avec toi que Guy met beaucoup de sensibilité dans ses textes. Tu nous tiendras au courant les uns et les autres (je pense aussi à Paul) de la prochaine réunion dans le département. Ce serait dommage de ne pas inclure ceux qui ne sont pas au conseil départemental alors que ce sont justement les plus actifs ! Bises à Aurelie.

Françoise Boulanger 19/09/2009 14:55

Merci de ta visite Danièle. Tu vois que nous avons pensé aux absents. J'espère que nous nous reverrons au congrès programmatique d'Arras. Nous y sommes attendus nombreux. Plusieurs visions différentes d'un même  évènement peuvent peut-être nous faire mieux comprendre comme le dialogue sincère est l'unique solution d'une bonne communication. Chercher dans une écoute respectueuse les idées qui nous mettrons d'accord sur un programme commun. Je crois que les travaux des commissions et des blogs (tel que le tien entre autre) en sont déjà un bel aperçu ! :-)

philippe 19/09/2009 11:50

Bonjour,en effet trés beau texte sur ces ur, désolé j'ai frappé trop vite pour la radio mais je suis sur que tu auras une place essentielle...et j'en profite pour féliciter guy pour ces textes j'en ai lu qques un et l'un d'eux m'a beaucoup plu mais il ne parle pas de politique...il est trés sensuel...A trés bientot pour préparer les régionales et les diverses réunion prévue...à bientotet encore merci à tous ceux qui ont fait le déplacement , et surtout je suis trés heureux de ma rencontre avec guy

Danièle Douet 19/09/2009 10:51

Merci de cet excellent tour d'horizon. On a l'impression de voir le tout à travers tes yeux et tes sens...D'autres auront vécu le tout sûrement autrement, c'est ce qui fait la richesse de l'ensemble.

paulo40 17/09/2009 21:15

Bonsoir Martine..CLP??? Corinne Lepage???J'adore te lire......A+Paul

Martine 17/09/2009 20:07

@Francoise,Je dois te faire l'aveu, que je connaissais Dax, pfiou dans le S-O, les fetes de Dax tout comme celles de Bayonne ne se rataient pas !

Françoise Boulanger 17/09/2009 19:58

Bonsoir Paul, contente que tu aies aimé ce compte rendu. Dommage que tu n'aies pu venir toi aussi. Je viens d'aller sur le site Modem 40 mais n'arrive pas à voir les photos. Il faut croire qu'il me manque un logiciel approprié pour ce format. Mais je peux te dire que je n'ai pas vu tout le monde, sinon je les aurais cités. Nous n'étions ensemble, à 4 landais seulement, quasiment qu'à la fin, pour les discours de clôture.Concernant la vie départementale, je pense que les jeunes se sont bien démenés en tout cas. J'espère que les autres nous tiendront au courant d"éventuelles réunions. Pour les régionales entre autre, que nous sachions au moins ce qui est prévu localement. Je pense que ce sera sur le site officiel qui est également tenu par les jeunes. (si tu ne le savais pas)Bises.

Françoise Boulanger 17/09/2009 19:44

Salut Martine, je te réponds à toi d'abord... Oui tu as tout à fait raison, le canard adore cancaner et surtout pratiquer sa danse à lui qui se nomme le "franche cancan" ! Dès que j'ai des nouvelles à colporter, je t'en réserverai la primeur naturellement. Tiens je vais commencer tout de suite d'ailleurs et te révéler que le petit auvergnat salué par le ministre n'était en fait qu'un dacquois ! Si, si ! il a eu les honneurs de la presse et même de Canal +. Toi qui est venue jusqu'à Dax, tu as pu voir comme la vie y est pourtant calme et les gens sympas. Il faut croire qu'un petit passage à Seignosse change tout.

Martine 17/09/2009 18:37

@Paolo,Les canards adoorent cancanner, leur nature :)))Alors je ne doute guère d'une réponse efficace!A défaut, je crois que CLP devrait pouvoir vous renseigner, son blog est très actif.

paulo40 17/09/2009 17:50

Bonsoir FrançoiseMerci por ce compte rendu pour le moins exhaustif.D'apres le site officiel du MoDem 40 yu etait en bonne compagnie locale;As tu quelques nouvelles à nous donner sur la vie du mouvement dans les Landes?car nous ne croulons pas sur les infos.....AmitiésPaul

Françoise Boulanger 15/09/2009 13:28

Et bien Martine, je m'en réjouis et je sais que tous les blogueurs chez qui tu commentes seront enchantés de faire ta connaissance.

Martine 15/09/2009 12:05

@Francoise,Pour Arras, il y a de grandes chances, je ne travaille pas ce mois là, donc impossibilité de me trouver expédiée ailleurs...! ;)

Françoise Boulanger 15/09/2009 11:43

Merci de tes compliments Guy ! Permets-moi de de te les retourner car tu m'as confié là une bien belle chanson à faire partager. Un grand bravo à toi !

Françoise Boulanger 15/09/2009 11:26

Contente Martine que ce "gros" CR t'ait plu. En fait j'avais trouvé sympa que certains blogueurs me fassent partager leurs impressions sur certaines manifestations ou sur des réunions (je pense en particulier à notre Chantal nationale qui vient de laisser un petit mot ici même) et j'ai voulu ici montrer que nous pouvons partager à notre tour ces moments importants. Je ne dis pas que je recommencerai par contre. Cela m'a pris beaucoup de temps. La prochaine fois, ce sera un autre blogueur. Ou un(e) autre lecteur(lectrice) ?! J'espère que nous nous reverrons à Arras, Martine ; moi j'en aurais beaucoup de plaisir en tout cas. Oui, pour le chauffeur dont tu parles, j'avais su du propre aveu de la personne fautive qu'il y avait eu une question de points perdus... Grosses bises.

Françoise Boulanger 15/09/2009 11:17

Oui, cher Florent j'ai eu beaucoup de plaisir à vous rencontrer, Vincent et toi. En vous observant tous les deux, j'ai compris pourquoi vous vous entendiez si bien par blogs interposés : vous êtes brillants (si, si !) mais n'en faites pas étalage. Vous avez une attitude exemplaire et vous nous redonnez confiance en l'avenir, à nous les moins jeunes maintenant. Personnellement, je sais que le relai de la réflexion profonde est passé dans des mains honnêtes qui veilleront à bien garder ce bàton. Bâton qui, dans d'autres mains, deviendrait vite de la dynamite hein ?! En ce qui concerne "la pensée nuancée" dont je voulais te parler effectivement, j'ai montré à Vincent un aperçu de ce que l'on pouvait faire dans ce domaine. La prochaine fois que nous nous verrons, je ne manquerai pas de te faire le même cours !Grosses bises à toi aussi.

charbonnier 15/09/2009 10:41

Bonjour une plume si sensible mérite les bravos, abientôt guy

Françoise Boulanger 15/09/2009 10:39

Merci Chantal d'être revenue partager ces souvenirs d'un WE marquant; très enrichissant sur le plan humain. Des rencontres qui peuvent bouleverser une vie et tout à la fois rassurer sur la voie intuitivement choisie. Isabelle, oui tu avais raison, elle est unique et généreuse. Je ne la connaissais pas vraiment encore. J'ai eu plaisir à la revoir et parler de projets concrets tout à fait réalisables.J'espère que nous nous reverrons toutes trois à Arras !Grosses bises.

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr