Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 10:55

Grand évènement !
Le Canard à l’Orange des Landes est promu « Canard-léger »…

de la Garde du Président François !

 

 

Codicille :

Un « codicille » est une rectification ou une explication faite « après » une parution*. Je maintiens malgré tout ce terme plutôt qu’un simple « Avertissement » ou « Prologue » ou toute autre introduction. Vous en comprendrez le sens en lisant ceci :
*(en réalité c'est un ajout à un testament bien sûr...)

 

Ce billet a été écrit il y a déjà plus d’une semaine (soit une semaine avant les élections européennes...). J’ai voulu le mettre en ligne aussitôt écrit… Je me suis toutefois interrogée sur l’effet que je voulais lui donner. Savoir si en réalité je ne voulais pas tout simplement me faire remarquer, moi, Françoise Boulanger, simple petite militante des Landes, au seul détriment du Président du Mouvement Démocrate. Pour un effet de manche tout à fait prétentieux, vaniteux et stérile…

 

Croyez-moi, j’ai été très hésitante, presque honteuse de tous ces reproches déguisés. Et puis j’ai relu certains de mes billets précédents. Il me semble que

  - j’ai toujours réussi à rester dans la même ligne de conduite, demandant, quoi qu’il arrive, la transparence dans la pensée et dans l’action.

  - j’ai osé dire lorsque je m’étais trompée dans mon jugement.

  - j’ai osé dire mes convictions et mes préférences idéologiques.

  - j’ai osé dire mes choix politiques malgré les modes du moment.

  - j’ai clamé, enfin, mon indépendance et ma détermination.

 

Je prends donc de nouveau le même engagement « auprès de François Bayrou » de m’investir à ses côtés, pour lui et son équipe collégiale. Selon mes moyens d’intelligence, de disponibilité et de… finances.

 

Oui, je le redis haut et fort : J’aime** François Bayrou. Je le crois dans le vrai. Dans la pensée juste et l’analyse la plus clairvoyante qu’il soit de notre société actuelle.

**(Platoniquement et idéologiquement parlant naturellement.)

 

Je veux l’aider à mettre ses idées en application. Là est mon seul combat politique.

 

Et là en définitive est la seule justification du billet ci-dessous : il ne se veut nullement arrogant, bien au contraire !


A très bientôt !
Françoise Boulanger 

 


 

Le Canard à l’Orange des Landes est promu « Canard-léger »…

de la Garde du Président François !

 

 


Sans plus de vain protocole, permettez-moi de m’adresser ici directement à vous, cher Président François.


Je tiens à vous remercier de cette soudaine promotion qui me comble de fierté, vous le savez, et qui va permettre de révéler enfin à la France -juste la France de l’Orangerie- les liens qui nous liaient secrètement.

 

Vous subissiez mon franc-parler depuis un certain temps maintenant et craigniez fort d’en éprouver quelques dommages…. Aussi avez-vous décidé, pour couper court à ce qui risquait de vous affaiblir sans que vous n’y puissiez mais, de m’attribuer ce titre honorifique si délicat de « fou du roi » (autrement dit de « garde du corps »…) !

 

J’ai longtemps hésité, vous le savez aussi, tant la charge que vous me proposiez me paraissait incongrue et superfétatoire pour un homme tel que vous.

 

J’ai d’abord joué sur les mots, refusant ce titre de « fou »*** qui ne semblait pas convenir tout à fait à ma dignité, rechignant subséquemment à laisser penser que je puisse être, un seul instant, le garde particulier de votre corps…

***(Il semblerait toutefois que d’aucun n’hésite pas à me traiter ostensiblement de « marteau-pilon »… Je ne sais véritablement démêler le vrai du faux : tout le monde sait que le pilon est le meilleur du canard mais quant à être déjà complètement marteau ?!

 

Et bien « soit » ! J’ai consenti à répondre à votre requête et me décarcasserai dorénavant à remplir cette charge avec toute la détermination impitoyable que vous exigez de moi. Pour vous. A votre service ! Quoi qu’il advienne…

 

Je vous suis reconnaissant de la confiance que vous me témoignez en me nommant à cette fonction créée par Henri IV lui-même, homme que vous affectionnez tout particulièrement, je le sais en effet.

 

C’est donc bel et bien établi : Je fais partie du corps des « Canard-légers », suivant en cela les prestigieuses traces des célèbres « Canard enchainé » et « Canards du kiosque de Mont de Marsan » !

 

Du fond de mon gésier, une émotion indicible m’étrangle et me presse de m’exprimer toujours aussi librement.

 

Je serai donc celui qui vous suit pas à pas, Président François. Celui qui claironnera, d’une façon bien tonitruante, certains agissements non méritants de votre entourage. Ou qui vous fera part promptement mais délicatement, des paroles qu’il vous faudra à tout prix ravaler pour en régurgiter de meilleures, plus conformes au Président que vous êtes déjà.

 

Vous avez raisonnablement subodoré, qu’incessamment, tous vos faits et gestes allaient être quotidiennement épiés. Il a bien été entendu entre nous que mon rôle est de vous y accoutumer le plus rondement possible, n’est-ce pas ?!

 

Commençons donc l’exercice dès à présent, si vous le voulez bien.

 

Considérons le dernier meeting auquel j’ai assisté : il s’agit de celui de Mont de Marsan, du 28 mai dernier, sur la place des Arènes.

 

 Pour vous en remémorer le thème principal, je le résumerai ici en quelques mots clefs : Européennes, Mouvement Démocrate, François Bayrou, Robert Rochefort, Anne Laperrouze et… Européennes !

 

Quel n’a pas été mon effarement de vous entendre citer : Municipales, Socialisme, Emmanuelli, sourcils ( ?!), Belphégor à Mont de Marsan, prise de fief (ou bastion, je ne sais plus) et autres mots hors saison !

Car, somme toute, comptez bien, vous aviez là une grosse année de retard !

 

Tout ceci parce que, la veille, Emmanuelli avait mis sur son blog ce qu’il avait répondu à un journaliste de Sud-Ouest ! Tenez, Président François, je vous le relis :

- « Bayrou est une fantasmagorie que l’on agite toutes les veilles d’élections. Mais quelqu’un va-t-il se demander sérieusement un jour pourquoi ce pseudo-grand rassembleur se retrouve tout seul à l’Assemblée avec Lassalle ? Cela témoigne-t-il d’une capacité de rassemblement ? Or, il ne rassemblera jamais toutes les voix de gauche. Croyez-vous que Mélenchon, Marie-George Buffet, Besancenot ou votre serviteur vont voter Bayrou ? »

 

Indubitablement, Président François, il a parlé de « fantasmagorie » mais il n’a absolument pas voulu dire que vous étiez un fantôme aux belles oreilles, mon chou ! L’eût-il fait, vous auriez pu lui rétorquer que vous, par contre, étiez en bonne forme pour une écoute opérante… Emmanuelli avait certes de gros sourcils qui, pour un ogre qu’il n’a jamais été à mon sens, inspirait « une certaine crainte au jeune homme politique que vous étiez à l’époque » nous avez-vous dit… Mais quand même, là, faut pas pousser grand-père dans les taillis ! Belphégor ne vaut vraiment plus la peine d’en faire un titre à la Une, ni même quelques lignes en italiques.

 

Désuétudes que tout ceci ! Nous ne vivons plus au temps des châteaux forts et nous ne sommes plus de quelconques vassaux asservis à un non moins banal suzerain il me semble. Ne serions-nous, à vos yeux encor embués de certaines mauvaises histoires, que de vulgaires serfs au service de votre Seigneurie ?

 

En ces temps tourmentés, l’Europe n’a que faire des blasons de ses mairies françaises. De surcroît, vous savez bien que l’heure moderne est au chatoiement d’étendards… à effet de diaprure !

 

Non, non, jouvenceau François, ne jouez plus aux petits mousquetaires (de plomb) avec nous ! Concentrez-vous exclusivement sur votre visée ! Et sa direction loyale pour y parvenir.

 

N’oubliez surtout pas que vous avez écrit un sacré livre qui s’intitule « Projet d’espoir » et un autre dernièrement, au titre obscur d’« Abus de Pouvoir », que vous avez vendu à plus de 100 000 exemplaires en quelques semaines déjà ! A ce qu’il parait. Cela va vous faire a priori au moins 100 000 votes favorables… Allez-vous vous en contenter, pour vous faire enfin désigner « Président de la République française » ?!

 

Dernièrement j’ai appris qu’une chanteuse américaine emploie, à son usage strictement personnel, plusieurs domestiques ayant chacun une tâche bien précise : « qui » doit lui tendre ses mouchoirs, « qui » doit lui tenir son téléphone et « qui », nombreux encore, possèdent bien d’autres attributions essentielles comme remettre un petit coup de pinceau par ci ou un grand coup de râteau par là ! La fonction suprême revenant cependant à celui qui inspecte le sol. De sorte que cette jeune dame n’ait jamais à baisser le regard. (De manière hélas que tout le public de ladite artiste puisse admirer sa belle allure, bien affectée, hautaine et fate.)

 

L’esclave à la fonction exceptionnelle ne fait qu’une seule chose : regarder le sol à la place de sa maîtresse (prudence cependant, je ne prétends pas que cet homme soit aussi son amant) et lui signaler tous les obstacles qu’elle doit éviter.

- « Step, step, step ! » autrement dit « Chérie, lève ton pied y-a une marche, encore une, une autre, et encore une, toujours une, une dernière, plus de marche, vire à droite, attention une crotte, un pas à gauche, dégage ton talon gauche, maintenant envoie valser la peau de banane de ton pied droit, attention, vas-y… etc. »

 

Et bien, je suis celui-là ! Je suis « le canard marchant d’un pas léger devant vous », scrutant le parterre et les alentours, disant incontinent ce qu’il voit pour vous :

 

- « Cavalier François, attention ! Arrêtez-vous ! Descendez au plus vite de votre destrier. Ici une très vieille dame veut juste vous faire un sourire ! Elle votera peut-être pour vous elle-aussi… La jeune fille qui l’accompagne a 15 ans. Ouf ! C’est bon pour 2012… Pivotez sur votre droite, là un jeune gars veut vous expliquer qu’il ne trouve pas de travail, alors qu’il a déjà bac + 5 ! Revenez en arrière, Président François, vous venez de heurter malencontreusement (de vos paroles) une chômeuse ! Vous ne savez pas ce que c’est ?! Mais si, c’est une personne qui avait perdu gauchement son job, puis qui n’en retrouve plus parce qu’elle a osé dire, par droiture, qu’elle… avait voté pour vous. Il est vrai que vous n’avez jamais vous-même connu la moindre difficulté financière. Attention, stop ! Vous alliez déraper sur les Chartes de Villepinte qu’un membre du Mouvement Démocrate a déchirées l’autre jour ! De rage ou de désespoir, je ne sais pas. Il se demande s’il ne va pas vous rendre sa carte défraichie… Sortez vos lunettes et chaussez-les, Président François, cela fait plus sérieux. Relisez ces fameuses chartes. Pas mal hein ?! Facile à suivre non ?! Puisqu’elles ont toutes été écrites en commun accord de centaines, que dis-je, de milliers de personnes autour de vous ! Sous votre dictée. Ah, levez les yeux Commandant François, vos Lieutenants vous regardent. Ils sont là-haut, en route déjà, derrière le garde-corps du pont… de chemin de fonte ! Si, si, prenez votre mouchoir de poche de vous-même. Avec naturel. Pour essuyer vos larmes ou pour l’agiter, comme vous voulez. Ils s’en vont à Bruxelles et vous font leurs adieux. Dites leur derechef comme vous les admirez et comme vous avez confiance en eux. Du reste, regardez aussi votre montre-gousset, celle que je vous ai dégotée l’autre jour chez Rolex. Pourquoi ? Ben, vous n’aimez pas les montres-bracelets ai-je appris de votre propre bouche. Mais celle-ci était en solde depuis qu’elle est tombée… en déchéance. Rassurez-vous, elle marque encore toutes les heures et, montre en main, pour vos rendez-vous ce sera bien suffisant. Vous irez en e-Solex désormais. Nul besoin de chauffeur, c’est moi qui vous tendrai votre heaume. Maintenant prenez les clefs du Castel Démocrate dans votre autre poche et refilez-les moi quelques instants. Juste pour confectionner quelques doubles. Je sais à qui vous pourriez consentir à les octroyer. Allez, approchez, Président François, je vais vous le souffler à l’oreille. Pardon, celle de droite ou de gauche, vous hésitez me dites-vous ? Euh, celle du centre je crois, la vraie !... »

 

 

Moi, vous ridiculiser, Président François ?! Absolument pas ! Au grand jamais je ne me permettrais de manquer de respect à l’homme qui a fait s’engager « ma boss »**** en politique pour la première fois de sa vie ! Vous êtes celui qu’elle veut absolument voir gouverner la France ! Parce qu’elle croit fermement, elle, que vous demeurez l’unique capitaine apte à tenir le gouvernail. De notre curieuse galère. Pour garder, par-devers vous, le cap de l’humanisme qu’elle chérit tant. Elle veut simplement vous aider à réunir le bon équipage. Celui qui ne se mutinera pas. Celui qui ne vous laissera pas vous saborder vous-même. Simplement cela. Et dès aujourd’hui !

****(Au fait, savez-vous quelle est la différence entre un dromadaire et un canard-léger ? Il n’y en a pas : ils n’ont tous les deux qu’une seule boss ! Ceci pour vous démontrer que je ne suis pas vraiment un chameau...)

 

 

C’est « Ma Boss », vous savez. Je voudrais bien la contenter pour une fois.

 

Par amour (propre ?) pour elle, je suis prêt à devenir « votre pur Héraut », Chevalier François !

Il me faudra donc, tout comme vous, rester dans la seule travée des points d’ancrage que vous avez fixés pour tous : de l’honnêteté en toutes choses, de l’authentique fierté « placée seulement là où il en manque cruellement » et de la bonté toute désintéressée !

 

Puisque nous voilà parés pour l’abordage…  Innovons : de l’exemplarité, sinon rien !

 

Le Canard-léger de François

 

  panache-image.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Françoise Boulanger 30/06/2009 00:06

Merci Frédéric de ton passage ! Je suis heureuse que tu me décerne ce titre de "militante"; Cela me plaît bien. :-) Oui je crois l'être réellement car j'essaye avec mes mots un peu barjots de dire ce que je vois, ce que je ressens. Dire que la dérision est notre meilleure arme.Elle permet de prendre du recul sur soi. De ne pas se prendre au sérieux car nous sommes tous faillibles.Je reste persuadée que c'est au Mouvement Démocrate que nous trouverons le meilleur équilibre. Nous y avons absolument tout ce qui est nécessaire : les ressources intellectuelles de résolution de problèmes, les volontés d'agir selon une solide éthique, toutes les expériences de la vraie vie, celles de la société civile arrivée en masse en 2007. Il ne faut pas l'oublier. C'est cette société qui a la bonne vision je crois. Celle qui fera le pouvoir législatif le plus pertinent. Les élus et l'administration ne sont que de l'exécutif non ? Là est le distinguo...

FrédéricLN 29/06/2009 23:33

Entre-lu l'autre jour, lu pour de bon ce soir. Il faut une bonne vue car le feu d'artifice part dans tous les sens ! Pour écrire avec autant de fantaisie sur son président, il faut, à n'en pas douter, être ... militante !

Martine 18/06/2009 11:18

Merci les Alcibiades.

Françoise Boulanger 17/06/2009 13:17

Merci Alcibiade ! Venant de vous ce compliment m'est très précieux ! Êtes-vous ce mystérieux prince charmant que j'attends depuis si longtemps ?! Mais attention je ne séquestre pas les harems, les Alcibiades. Même joliment voilés... 

Alcibiade 17/06/2009 12:07

Un bien beau billet en effet, Françoise!Courage à tous (Martine particulièrement). Nous aurons d'autres épreuves, d'autres tourments! Mais rappelons-nous aussi que tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort!

Franoise Boulanger 15/06/2009 16:52

Oui, Danielle, c'est bien ennuyeux en ce moment tous ces dysfonctionnements sur Over-blog. Il ne faut pas en effet vouloir aller à la ligne, sous peine d'éditer immédiatement et de voir son commentaire coupé.    Mon blog n'est pas le seul comme ça. Il faut s'y faire tant que l'administration centrale n'aura pas résolu le problème. (soupir)    Un grand merci de ta visite et de tes compliments pour mon canard plus qu'impertinent...      Grâce à toi j'ai découvert Robert Browning, un poète anglais bien étonnant. Quelle vie romantique il a eu. Aller jusqu'à enlever sa fiancée !   http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Browning  Tiens je vais lancer un appel : "Si un prince charmant s'ennuie sur son destrier (blanc de préférence) qu'il fasse un petit tour par là et j'essaierai de me faire belle et jeune et riche et intelligente et gentille en plus..."       Grosses bises Danielle

Fanal+Safran 15/06/2009 14:58

voilà, mon commentaire s'est publié sans que je le termine (j'ai du faire aller à la ligne un peu vite ".       Ton article me fait penser à cette phrase de Robert Browning (1812-1889):" La vérité est en nous, elle ne vient pas du dehors." Paracelse,I Bises et amitiés, Danielle

Fanal+Safran 15/06/2009 14:52

j'ai honte, je ne revenais pas assez souvent voir ce petit canard.. à la plume légère.

Philippe, 14/06/2009 15:30

Françoise, tu viens de te faire taguer sur la mécanique!!

Philippe, 14/06/2009 15:29

Françoise, tu viens de te faire taguer sur la mécanique!!

Françoise Boulanger 11/06/2009 15:24

Ouah JF ! C'est la première fois que je reçois un tel compliment.  Ce sont donc les joyaux de la couronne de lauriers... vert-de-gris (ou laurier-sauce... orange amère ?) !Du coup tu me donnes un argument pour dire à Philippe, mon mécano préféré, que j'ai bien fait de ne pas avoir enlevé ce billet puisque personne effectivement ne m'a encore assassinée. Je vous remercie tous de votre mansuétude et promis je vais chercher le moyen de me faire pardonner : après la démolition organisée, un chantier de bons artisans me semble judicieux à mettre en route. Quelques idées en tête déjà...Donnez-moi quelques jours pour tirer mes plans :  maitres d'oeuvre et d'ouvrage seront sûrement au rendez-vous !Un salut respectueux, Démocratix du nord, de la part du Canard-léger du sud-ouest et une bise reconnaissante à JF le démocrate de la part d'une militante landaise.

JF le démocrate 11/06/2009 14:49

Merci Françoise pour ce petit joyau!

Philippe, 11/06/2009 13:20













Tiens! Le billet est toujours en ligne?!...toujours pas incendié   ;-)
De toute façon, la révolte gronde de partout...c'est un Bobo 's tsunami politique.
Bayrou n'était pas très fier lors de ses explications aux militants, c'est bien, carrément mal à l'aise, c'est très bien. Il doit faire profil bas...
Maintenant, il faut qu'il trouve d'autres conseillé(e)s...Des conseillé(e)s qui conseilleraient, par exemple, idée saugrenue,  de parler plus d'Europe lors des élections Européennes...
Mais maintenant, il faut qu'il prenne du recul par rapport à lui même, qu'il relativise ses ambitions, qu'il souffle un peu, qu'il se ressource et  qu'il se renouvelle.
 

Françoise Boulanger 11/06/2009 00:11

Amusant Chantal, à l'instant j'étais en train de commenter chez toi ! Mais il te faudra revenir sur mon billet d'avant : celui que Martine te désignait est "François Bayrou le sait. Il le dit. Il a bien fait".J'aimerais beaucoup avoir ton avis.Bises.

force_hyeres 11/06/2009 00:03

Merci à Martine de m'avoir  orientée vers ton billet qui m'a bien amusée mais qui sonne juste. Bises, Chantal

Françoise Boulanger 09/06/2009 23:44

Et bien Philippe tu ne sais donc pas ce qu'est le Canard-léger. As-tu vu le lien qui explique ce qu'était le "Corps des Chevau-légers" ?! Alors tu as compris l'allusion...Oui ton marteau-pilon je l'ai remis à ma sauce à l'orange.Mais pour la tapette à mouches... je suis fâchée que tu aies dévoilé le genre d'armes que j'utilise ! Je ne m'en sers que rarement heureusement.Bien contente que tu aies pu rire de ce billet finalement.Grosses bises à toi aussi.Ce soir je suis complètement HS, vraiment abattue, à en pleurer.Bon, ça ira mieux demain.

Françoise Boulanger 09/06/2009 23:31

Un grand merci de ton message Martine. Oui, comme Philippe, je te souhaite plein de courage pour ces mauvais moments.Avec de très grosses bises.Françoise

Philippe, 09/06/2009 23:21

Courage Martine, reviens nous en force. Tu sais qu'on te soutiens dans ton épreuve.

Philippe, 09/06/2009 23:18

J'étais en train de lire ton texte, laisse moi le temps...

Philippe, 09/06/2009 23:17






Françoise, c'est quoi cette histoire de « canard léger », c'est une farce?
Non!  Pas canard farci, non, j'ai pas dis cela...
Quand je disais Marteau Pilon, je n'ai pas pensé une seconde à l'interprétation que tu as faite.
Par contre je maintiens MON marteau-pilon. La tapette que tu as achetée... elle n'aurait pas un manche en bois épais de 1,5m avec une masse cubique en acier trempé de 5 Kg environ...Elle ne servirait pas à abattre des cloisons...par hasard, ta tapette?
Te voilà en bonne forme en tout cas...
J'ai apprécié, et j'ai bien ris. Maintenant ce n'est peut-être pas le cas pour tous...
;-)

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr