Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 03:25

Tous ces petits gestes qui dénoncent...

 


Il y a deux jours j’étais à une réunion du Mouvement départemental. J’y ai rencontré des personnes sympas et d’autres…

 

Je me suis toujours jurée de ne jamais dévoiler des faits précis venant accuser sans preuve une personne que vous pourriez reconnaître.

 

Mais je vais m’accorder le droit de décrire des faits, des gestes, qui feront que seule la personne désignée pourra se sentir ici ciblée en plein cœur ! Si tant est qu’elle en ait un…

 

Non seulement moi cela me soulagera mais vous saurez, vous qui me lisez, comme peut être révélatrice la moindre des attitudes à qui sait observer. Comme le plus petit geste peut nous trahir.

 

* * * 

   
La première chose qu’il a faite, c’est me donner sa carte dès qu’il a pu, de façon à ce que je sache bien quel était son emploi. (Remarquez, je crois bien lui avoir donné la mienne en retour. C’était pour le téléphone.)

 

Quelques temps plus tard, il m’a également donné avec empressement sa photo de mariage, là où il se croyait le plus beau (vous voyez que je n’ai pas écrit le moins moche) pour son long article que je devais faire paraître sur mon petit journal. (Remarquez que je fais la même chose. Je ne mets jamais la photo où l’on aperçoit bien mes premières rides.)

 

Un autre agissement de sa part, fort curieux trouvais-je, a été de dénigrer mes articles dès ce premier numéro. Mais pas à moi directement ; à d’autres. (Remarquez aussi que je suis en train de le faire ici même… Sauf que je ne vous donne pas son nom.)

 

Ayant eu cette info par une tierce personne, je n’en étais donc pas certaine mais un comportement lors des élections du Conseil National a été fort parlant.
   

Ce monsieur a en effet fait un véritable mouvement de recul en me voyant et s’est prudemment réfugié dans l’arrière salle de manière à ne pas me saluer. Quelle amusement apitoyé ai-je ressenti alors ! Moi, faible femme qui ne ferait pas de mal à une mouche, il me sentait donc capable de l’agresser lui, un homme en pleine force de l’âge !? (Remarquez que j’avoue là un certain contentement de l'avoir si bien deviné. N’ayez crainte pour lui, personne d’autre que moi n'a su le démasquer dans ce moment peu reluisant.)

 

Ayant eu l’aveu-même du coupable, il m’était maintenant aisé de l’avoir à l’œil !

Y compris à distance.

 

C’est en tout cas ce que je croyais.

 

J’ignorais que le combat ne serait jamais loyal puisque les armes n’étaient jamais les mêmes et restaient de surcroit bien dissimulées.

 

Inutile de vous faire le détail des moyens employés au moment des élections du mois de septembre. Si je venais à vous donner lecture de ses doux billets, ou si je vous révélais la teneur de ses coups de fil, je risquerais de vous dévoiler son nom…

 

Alors, je passerai directement aux gestes comportementaux de ces deux dernières réunions.

 

Parce qu’avant, au début, il me faisait la bise.

Après, se croyant tout à coup arrivé au statut suprême de « petit chef » il m’a tendu la main d’un air fort condescendant, pardon d’un air fort satisfait, presque fat ai-je trouvé moi. (Remarquez qu’il m’arrive souvent d’en avoir un encore plus béatement bête. Comme en ce moment par exemple. Dommage que vous ne puissiez me voir. Si ça fait du bien ?! De temps en temps oui, ça détend !)

 

Aussi, à la fin de la dernière réunion, lorsqu’il m’a tendu de nouveau la main d’un air encore plus risiblement vaniteux, je n’ai pu m’empêcher de serrer bien fort mes bras déjà croisés sur ma poitrine. De peur qu’ils ne m’échappent malgré moi et qu’ils oublient qui j’étais.

 

(Une femme honnête. Ne supportant aucune hypocrisie et aucune compromission.)

 

- « Comment ça va ? »

- « Très bien et toi ?! » (Remarquez encore comme je suis capable moi aussi d’envoyer des messages non verbaux, puisque mes bras ont ostensiblement contredit ce que mes lèvres ont bien voulu formuler !)

 

J’ai d’ailleurs pu constater aussi sec que cela a porté. Lorsque le sourire s’est instantanément transformé en un rictus beaucoup plus cohérent avec le personnage !

 

Petite vengeance de ma part ? Non, juste un avertissement. Cet homme n’a pas mon approbation.

 

Personne, absolument personne ne réussira à me faire taire s’il s’agit de défendre la démocratie. Surtout en interne !    

 

A très bientôt !

Françoise Boulanger

 Canard---l-Orange-logo-ombr-.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Philippe 13/04/2009 21:55






C'est bizarre, j'habite en Alsace et je connais aussi ce Monsieur. Incroyable, il est partout!
Croustillant! Super bien écrit! J'aurais adoré voir son visage déconfit à la lecture de ton billet!
Bon allez, je continue sur ma piste!

passage 03/02/2009 00:28

@ MartineExigeante oui, lorsqu'une personne  s'en remet à moi. On m'a dit que je cherchais la perfection et que ce n'est pas si grave de se planter. J'ai malheureusement commis une petite erreur un jour et j'ai vu la personne souffrir devant moi pour un infime erreur dans le déroulement d'une techique censée l'aider. C'est pour ça que je suis exigeante.Des blessures, à mon âge, un paquet lol. Elles font sans doute partie de Françoise Blanche et je n'en vois pas forcément les effets.Et quand je glisse le bulletin dans l'urne, je crois que le programme est conçu comme les autres... Pour séduire les électeurs... Pourtant je tente quand même en espérant lui donner au moins la chance d'être mis en oeuvre autrement que sur du papier...SourireFrançoise Blanche

passage 03/02/2009 00:14

@ FrançoiseTout à fait, ça dépend du contexte.Par exemple, pour ce qui est de mes relations amicales ou amoureuses, je ne fais pas de concessions et je n'en attends pas. En ce qui concerne l'accompagnement au changement, on part avec un objectif convenu entre la personne et soi.Et on travaille dans l'objectif de résultat... L'honnêteté est indispensable, sans doute. Je ne me suis jamais posé la question d'ailleurs. J'étais concentrée sur elle et sur notre travail.AmicalementFrançoise Blanche

Françoise Boulanger 02/02/2009 09:43

Pour continuer sur votre conversation, Martine et Françoise (Passage), c'est vrai que lorsque l'on demande ou exige quelque chose de bien précis à une personne, cela peut sembler "ne pas la respecter" quelque part. Je crois qu'en réalité, tout dépend de la façon dont c'est demandé. si la personne sollicitée voit que notre amour ne dépend pas de la réponse qui'elle apportera elle, que notre amour, notre amitié est inconditionnel, que nous savons qu'à l'impossible nul n'est tenu... alors justement cette personne, cet enfant, cet ami, ce collègue, répondra à la confiance faite en ses capacités et "à sa propre surprise" parviendra à réaliser une action dont il ne se croyait pas capable !C'est, je crois, ce qu'il faut prendre en compte dans un processus du changement. Parvenir à "être enfin honnête" fait partie de ces choses que l'on croit ne pas pouvoir réaliser. Et pourtant !!!Amitiés.

Martine 02/02/2009 02:39

@Passage,Quand je glisse un bulletin dans l'urne, j'attends que le programme proposé soit mis en oeuvre :))Pourquoi etre si exigeante avec vous meme : blessures à la clef, souvent...! Mieux d'etre soi . Attendre

passage 02/02/2009 01:05

@MartineC'est vrai, "exiger"est un mot choisi en rapport avec les exigeances que je lisais dans la demande de "briser les habitudes" de Françoise.Attendre de l'autre est, pour moi, tout aussi irrespectueux quelque part. Même pour ce qui est du rapport de force. C'est un peu comme si l'autre avait des devoirs envers notre personne au fond.Et lorsque j'ai eu à accompagner des personnes au changement, j'ai exigé de moi plus que d'eux pour les aider. Il y a eu des moments où mes attentes ont été déçues et... C'est là que j'ai appris comment ça marchait.Merci de l'avoir relevé...CordialementFrançoise Blanche

Françoise Boulanger 31/01/2009 20:44

Oui c'est assez fréquent de rencontrer ce genre de personnes mais à nous de nous montrer vigilant.Merci d'avoir mis mon blog en lien. Je crois qu'il y est d'ailleurs en double. ;-)J'ai naturellement inscrit votre blog ici. Amicalement.

Fournat Robert 31/01/2009 20:21

Comme Françoise Blanche, j'ai cru reconnaitre quelqu'un... d'Aix en Provence, un petit monsieur sans importance à mes yeux...Non, en fait, ce doit-être quelqu'un des Landes...Bien le bonsoir mesdames...

Françoise Boulanger 31/01/2009 11:24

Merci Martine de ton commentaire si réconfortant.Pourquoi ne ferais-tu pas toi aussi ton propre blog ?!Je te suis dans tes commentaires et je trouve tes réflexions toujours pleines de joie de vivre.Ce serait bien de donner ton aide sous la forme d'un autre blog. Mais peut-être n'as-tu pas trop de temps pour ce faire. il faut reconnaître que c'est assez chronophage.Amitiés.Françoise

Martine 30/01/2009 18:35

Bonjour Francoise,Je lis avec beaucoup de plaisir tes expériences théatrales :)Il semblerait que tu sois une 'empécheuse de tourner en rond', j'aime assez ! En ce qui concerne les rumeurs: j'ai mes expériences aussi dans ce domaine, et j'avoue ne pas en tenir cas, la dernière en date m'a fait hurler de rires, le pauvre tout penaud de me l'avouer, fut bien étonné et a regretté de ne pas me l'avoir dit plus tot !Pour les sottises mails et téléphone: filtrage !Souvent je jette sans lire en fonction de l'expéditeur, et si appel masqué je ne réponds pas. Voili, voila, voilou.Somme toute ceci n'est pas très grave, la nature humaine est ainsi faite."Demander sans faillir" parfois faut-il montrer aussi comme lors de répétitions au théatre, ensuite liberté à l'artiste.@Passage,"Savoir ne pas EXIGER plus que ce que l'autre peut donner" me parait essentiel, mais voyez-vous j'aurai plutot dit " Ne pas ATTENDRE plus que ce que l'autre ..."Exiger introduit un défit mais aussi un rapport de 'force', je préfère attendre plus respectueux de l'autre.Amicalement à vous deux

Françoise Boulanger 30/01/2009 17:06

C'est ce que je pensais aussi jusqu'au jour où j'ai fait du théâtre et que je me suis aperçue que l'on pouvait demander à quelqu'un de "se dépasser" en lui demandant, sans exiger, en lui faisant confiance avant tout, de faire qqch de nouveau; Tous mes acteurs (j'ai monté 3 pièces avec des adultes et 1 avec des enfants) se sont rendus compte d'aptitudes insoupçonnées en eux-mêmes. Ils ont tous, sans exception, été ravis de leur prestation.Il faut montrer sa détermination et demander sans faillir. Et là on y arrive.C'est en tout cas une de mes convictions !

passage 30/01/2009 16:21

Avec le temps, j'ai pris conscence que  dans la démarche d'accompagnement au changement, le secret de la réussite était aussi de"Savoir ne pas exiger de l'autre plus que ce qu'il peut donner..."AmicalementFrançoise Blanche

Françoise Boulanger 30/01/2009 15:05

Tout à fait d'accord avec toi pour nuancer nos jugements.Il se peut que mes propos aient été ici bien trop violents pour cet homme. Je ne suis pas forcément détentrice de la vérité pure plus qu'une autre. Puisque je ne connais qu'un aspect du contexte mais comme tu le dis il faut se donner les moyens de rechercher la solution du problème en donnant les faits et l'historique.Moi ce que je constate, c'est qu'on m'a évincée du département, de toute possibilité de m'exprimer en réunion.Je constate que l'on me reproche de "vouloir tout changer" alors même que mon éternelle préoccupation est de vouloir relier les gens entre eux et de réfléchir à des actions à mettre en place.Je constate que je suis identifiée comme gênante pour le plan de carrière de certains et qu'une fausse réputation de révolutionnaire, d'empêcheuse de tranquillité m'a été faite.Heureusement, à cette dernière réunion, j'ai pu discuter avec deux personnes qui elles, ont bien compris je crois quelles sont mes réelles intentions. Deux ce n'est pas beaucoup mais c'est déjà un début.D'autres, qui me connaissent depuis longtemps, ont choisi, non pas de m'abandonner mais de me laisser de côté, pour ne pas avoir à trop faire de changement. Ils ne prennent même pas la peine de venir sur ce blog par exemple. Parce que cela ne les intéresse pas trop Internet... Pour le moment, Car j'ai confiance dans leur intelligence !Je sais que dans chaque département nous avons les mêmes freins. Briser des habitudes est quelque chose de pas facile du tout. C'est cependant vital pour notre démocratie : on le voit bien en ce moment de crise. Alors il faut des gens qui n'aient pas peur de monter au créneau.Bises Françoise

passage 30/01/2009 14:05

Pardon, posté sans relectureMieux dit ici.C'est vrai que je ne dis du mal de personne moi non plus.Ce que je fais, c'est parfois donner des informations qui manquent à certains pour se faire une idée plus complète de certaines situations.Par exemple, que l'intérêt collectif passe par la gestion de problèmes qui peuvent avoir des effets désastreux si on s'oblige à ne pas les traiter au prétexte de ne pas vouloir nuire à l'intérêt collectif...Françoise Blanche

passage 30/01/2009 14:01

C'est vrai que je ne dis du mal de personne moi non plus.Ce que je fais, c'est parfois donner des informations qui manquent à certains pour se donner une idée plus juste de certaines situations.Par exemple, que l'intérêt collectif passe par la gestion de problèmes qui peuvent avoir des effets désastreux si on se contente de ne pas les traiter au prétexte de ne pas vouloir nuire à l'intérêt collectif...Françoise Blanche

Françoise Boulanger 30/01/2009 13:46

Salut Françoise !Non, non tu ne peux pas le connaître, donc s'il ressemble à certains que tu connais, ce ne sont que des coîncidences indépendantes de notre volonté hélas.Tout dépend, pour en revenir à mon sujet, en fait de quel point de vue on se situe : du sien ou du tien. Du tien tu ne peux même pas trouver la moindre photo ou la moindre phrase de sa part.C'est pour cela que j'ai dérogé à la règle que je m'étais fixée de ne pas dire de mal de quelqu'un de précis ou de faire perdre la face à quelqu'un. A ce niveau de communication, l'intérêt collectif passe bien au-dessus de ces petits agissements pourtant si dangereux si l'on n'y prend pas garde.C'est je crois l'exemple type de cette "basse-cour" que je déteste au plus au point.Courtisan, oui, pourquoi pas. Si le progrès arrive grâce à lui... Mais qu'il le fasse au moins avec panache !Amitiés.

passage 30/01/2009 13:12

Tsss... Il ressemble à quelques uns que je connais, je ne suis pas sûre...S'il te plait, dis moi qui c'est...Françoise Blanche

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr