Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 01:03

« Comme vous êtes beau François Bayrou ! » 1/2

 

 

 

 

 

 

 

Cher François,

 

L’autre jour chez Arlette Chabot, Jean-François Copé prétendait -uniquement pour vous faire enrager à mon avis- que très certainement bien des militants de votre Parti devaient vous dire à vous aussi : « Comme vous êtes beau François Bayrou ! »

 

A quoi vous avez rétorqué : « Je trouve qu’ils ne le disent pas assez… »

 

–Alors je crois qu’il est grand temps, mon cher François, de mettre enfin et courageusement la vérité au grand jour !

 

Tout d’abord voici une photo que je voulais tenir secrète tant elle pouvait me trahir veux bien finalement dévoiler ! (photo prise « à mon insu » le 30 mai 2008 par un paparazzi, je le précise) :

 

 

Tout le monde peut constater que je suis véritablement « amoureuse » n’est-ce pas ?!

 

Reprenons si vous le voulez bien le cours de « notre histoire » !

Un vrai roman photo… Et aussi un TAGage infligé par Frédéric LN qui me demande de bien vouloir participer à la chaîne initiée par Christophe Ginisty. Il me faut leur citer 2 « doutes » et 3 « espoirs ». Allons-y !

 

–ll était une fois un homme politique -dont j’avais certes entendu parler mais d’assez loin- un homme politique donc, qui commence à m’intéresser avec des propos semblant enfin correspondre à mes propres convictions. Réellement intriguée j’achète son livre « Projet d’Espoir » par François Bayrou. Et là c’est le déclic.

 

1er espoir : Il serait donc possible de faire de la politique honnêtement ?!

Complètement « conquise », je deviens une citoyenne responsable et suis avec enthousiasme toute la campagne des différents candidats. Pour la première fois de ma vie je prends une carte de membre d’un parti politique ! Malgré votre échec à la présidentielle, Monsieur Bayrou, je crois de plus en plus en votre vision : je tombe sous le charme. Je baigne dans le bonheur ! Une douce euphorie me gagne. Le monde entier est à mes pieds. Je crois bien que je me suis immédiatement entichée de vous ! Enfin un « honneste homme » comme on disait naguère ! Quelques semaines après, je soutenais même la campagne de Florence Defos du Rau (elle aussi de Dax) pour les législatives.

 

 

–C’est donc en grande impatience que, le 30 juin 2007, je me rends avec d’autres landais au pique-nique d’Abère, dans les Pyrénées, puisque par chance j’habite comme vous dans le sud-ouest… Je me suis habillée tout en orange pour l’occasion. Jusqu’au chapeau ! Je trouvais cela particulièrement sympa. Moi femme « bien sous tout rapport », moi qui, de toute ma vie, n’avais jamais adulé la moindre personne, telle une ado ce jour-là, j’osais arborer une tenue tout à fait ridicule. En orange de la tête aux pieds, cela me convenait. Ce n’est pas une preuve d’amour cela ?!! C’est à Abère, que je vous ai vu de près pour la première fois, que je vous ai écouté parler avec attention mais n’ai pas osé alors vous saluer. Par contre j’ai fait la bise à Jean Lassalle et l’ai écouté chanter. Et puis je vous ai photographié tous les deux :

 
 pict0732-copie-1.jpg

 

 
–Du 13 au 15 septembre 2007, j’étais ensuite au Forum des Démocrates à Seignosse. C’était la première fois que je participais à une université d’été, à un meeting politique ! Bien sûr, en parfaite inconnue qui veut se fondre dans la masse, je me suis encore toute vêtue d’orange… J’ai pu faire la bise à Jean Lassalle ! J’ai pu échanger un vrai sourire complice avec Corinne Lepage ! Et malgré la cohue, j’ai pu vous photographier : je ne voyais que vous, je n’écoutais que vous ! (En réalité j’ai participé à bien des ateliers évidemment…)
 

 

 Plus que jamais j’étais sous l’enchantement.

 

 

–A la suite de cette université, une assemblée générale a eu lieu et un comité provisoire s’est constitué dans les Landes. Je n’ai pas pu en faire partie, malgré ma proposition insistante aux instances en place de faire le secrétariat (« instances » locales déjà parfaitement boulonnées sous la rouille, ce que j’ignorai de façon certaine à l’époque, bien que je l’aie plus ou moins subodoré assez vite) mais j’ai réussi à initier un petit journal de liaison pour les adhérents landais : le « Canard à l’Orange » voyait le jour ! [Pour la petite histoire, il devait d’abord se nommer « l’Oranger » mais ce titre avait été refusé par le bureau provisoire. N’oublions point que le moindre petit pouvoir sert à prendre des décisions sans avoir à donner d’explication. L’important est de montrer qui commande. Non mais ! Pour qui elle se prend celle-là de vouloir faire du lien entre nous ?! Pour terminer la petite histoire de mon canard, le soir même de la réunion de Tercis, j’avais trouvé ce nouveau nom de « Canard à l’Orange ». Très fière de moi en plus. Sauf que… je me suis aperçue peu après que quelqu’un avait déjà ouvert un blog de ce nom et par chance qu’il venait juste de l’arrêter. Alors pour ne pas le plagier tout de même, j’ai rajouté « des Landes ». Je lance d’ailleurs ici un appel : qui est le propriétaire du premier « canard à l’orange », que je puisse le remercier de m’avoir laissé le champ libre ? Pour terminer la petite histoire de la naissance du « Canard à l’Orange des Landes », c’est ma petite sœur, l’artiste Anne Larose, qui m’a fait un modèle de faux-origami (au départ je voulais faire un vrai pliage). Le Canard est uniquement composé des tracts orange, astucieusement découpés, de la campagne des législatives de Florence Defos du Rau. Grâce à Florence (à côté de moi sur la photo, l’autre femme étant le maire de Mont de Marsan, Geneviève Darrieussecq), mon Canard est bel et bien dacquois pur souche !]


 

 

  

–Le 1er et le 2 décembre 2007, j’étais au congrès fondateur du Mouvement Démocrate ! Moment fabuleux s’il en est ! Unique et émouvant.

Quel bonheur de pouvoir encore faire la bise à Jean Lassalle. Je n’ai pas réussi à revoir Corinne Lepage mais j’ai pu saluer Marielle de Sarnez.

Et puis, je vous ai enfin parlé ! Pour la première fois.

Vers 22 h le samedi 1er décembre, malgré l’heure tardive, vous m’avez serré la main tout à fait chaleureusement et vous avez même accepté de me dédicacer votre livre.
   

2ème espoir : Le fait que vous soyez un homme politique abordable avait fini de me convaincre. J’étais maintenant persuadée que chaque personne, quel que soit son rang dans le parti, pouvait être utile. Que chacun avait une place respectable et respectée. Je suis alors visiblement rentrée en militantisme acharné ! Je le relate d’ailleurs ici sur ce blog : « Au congrès fondateur j’étais tout au fond de la salle… »

  

 

 

–Et puis notre lune de miel a connu quelques orages, cher François. En janvier suivant ce fut un moment très tumultueux de ma nouvelle vie de militante ! M’étant présentée, en N°2, sur une liste pour le Conseil National (liste « Espoir démocrate »), j’étais loin d’imaginer la façon dont se déroulerait cette campagne. J’ai en effet découvert un terrain de bataille véritablement féroce et presque sanglant. A cette période, le N°2 de mon journal -jugé tout à coup subversif- a été censuré ! (Vous rendez-vous compte que j’avais en effet osé présenter honnêtement les 4 listes en lice en Aquitaine et que pour la mienne, je n’avais pas respecté… la taille des lettres. Je vous assure que c’est une des raisons invoquées, outre le fait que j’avais mis une recette de cuisine ; C’était, vous vous en doutez, la recette du canard à… l’orange. Quelle honte d’oser ce genre de sacrilège en politique ! Peut-être penserez-vous, comme moi, que la vraie raison de ma chute en disgrâce est plus probablement due au fait que j’avais osé organiser, avec le N°1 de ma liste (baptisée liste dissidente par une des listes autoproclamée, elle, liste officielle), une réunion d’information ! Un café démocrate quoi… Moi qui étais « nouvelle en politique »… quelle impudence !) Sans aucune informations autres que celles émanant directement du siège, le vote de ces élections internes a été organisé sur plusieurs bureaux dans les Landes et j’ai été stupéfaite de constater des malversations dans l’un d’entre eux.


1er doute :
Complètement retournée, bouleversée de cette expérience lamentable, j’ai vu la politique sous un jour nouveau et ai connu alors mon premier doute, une sérieuse incertitude qui me ronge encore aujourd’hui. C’est donc cela votre politique, François Bayrou ?! Celle que l’on devait organiser « autrement » ?! Celle que nous devions appliquer en suivant simplement les Chartes. Ces engagements, nos engagements, se trouvent finalement bafoués dès la première occasion ?! Mais non, nous devons être une exception dans les Landes. Tout va s’arranger, allons ! Seulement dans les Landes ? Pourtant Bordeaux et ses alentours, Pau et ses environs… ont beaucoup fait parler d’eux. Vous le savez. Voici un commentaire fait à notre propos, nous les aquitains, qui semble bien le confirmer :

« En Aquitaine : "100 % Mouvement Démocrate" menée par Olivier Defossez, concurrence une "liste officielle" qui, "en Aquitaine, … exclut la majorité des nouveaux adhérents et ce qu’ils représentent, les 2/3 des électeurs de François Bayrou lors des présidentielles. C’est une stratégie sans avenir." » (France Démocrate début février 2008)


Bisounours ! Nous avons été traités de « bisounours » ! Voilà une des réponses reçues à nos indignations considérées comme naïves. Je vous ai de ce fait envoyé -quelques mois plus tard- une lettre révoltée pour protester vivement contre le vote par listes. Vous la retrouverez maintenant dans mes billets doux (Attention : Danger !). Pardonnez-moi de dévoiler ainsi « notre correspondance privée ». Mais avouez, mon cher François, que notre contrat d’union avait pris ici un sérieux « coup de canif » ! (...) 

 

Cette premère partie est maintenant intégrée à la seconde partie dans le billet suivant. 

Françoise Boulanger

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr