Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Canard à l'Orange des Landes
  • Le Canard à l'Orange des Landes
  • : Le Canard à l'Orange des Landes est un journal d'expression libre d'une simple adhérente du Mouvement Démocrate. Il vous offre sa plume pour vous exprimer vous aussi.
  • Contact

Profil

  • Françoise Boulanger
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.
  • Ne jamais tout prendre trop au sérieux mais dire des mots vrais, ceux qui veulent améliorer notre société parce qu'ils amènent à la réflexion. A travers la plume du Canard à l'Orange des Landes.

Orange & Vert

logo-modem2.jpg

"C’est grâce à un globe en carton bouilli que j’ai appris à aimer cette terre et ai compris sa fragilité : quand les morceaux se décollaient !

Je rêve d'un pays qui offrirait à chacun  de ses petits citoyens un globe terrestre.

Pour leur donner conscience que cette terre ils la reçoivent en héritage, en indivision."

Thierry P

clipart_objets_266.gif 

  

GooglEarth 

 

Google Traduction

  

Echelle de l’Univers

 

 JOURNAL OFFICIEL

 

HATVP

Haute Autorité de la Transparence pour la Vie Publique

 

Drapeau européen

 

La France à Vol d’Oiseau

 

Le Calendrier 

 

 Recherche & Technologie  

       

Les Instruments du Monde

 

worldometers

  Statistiques mondiales en temps réel

     

Journée mondiale 

 

Juke-Box 

 

Le Palais de la Découverte

 

 f e s t

l’agenda des festivités

 

Giga Presse

 

revue2presse.fr

toutes les unes avant l’heure


L'actu des dessinateurs

 

la fête des voisins 

immeubles en fête

 

IFranceI

I24IIII

L’actualité

Internationale 

24H / 24

 

Les horaires

 

Vacances scolaires 

 

Insee

Institut national de la statistique et des études économiques 

Mesurer pour comprendre

 

Vignette Fréquence Orange

 

Université Populaire  

Pour démocratiser le savoir

 

Tous les blogs du MoDem

   

Jeunes Démocrates

 

Affiche Bayrou 2012  De la vérité en politique  

Recherche

Aquitaine

 logo-aquitaine-orang-.jpg

 

Musique de Campagne

LESEUROPÉENS

 

Robert-Rochefort.jpg

Robert Rochefort "A coeur ouvert"

sur "Fréquence Orange"

saison 2009/2010


Itinéraire MICHELIN

 

Chargemap

Carte des points de charge électrique

 

MoDem 64

      
Forces.Aquitaine

 

Logo Journal Sud Ouest   

  

Logo AQUI bis

Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà.

 

ARL

Aquitaine Radio Live


AEC

L’agence des initiatives numériques


 france-bleu-gascogne 

 

Nouveau logo Sud Radio

 

SOUVENIRS FM du Grand Dax

 

 

40 - Les Landes

 

Préfecture des Landes

 

Les Pages Landaises

 

 Les Landes avec Bayrou

 

RDTL voyages

 

Empreintes

landaises

rétrospective des Landes en vidéo

  carte-landes.jpg

Conseil Général des Landes

 

 Association des maires des Landes

 

Conseil Départemental d'Accès au Droit des Landes

 

Archives départementales des Landes


Chambre du Commerce et de l'Industrie des Landes

 
Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Landes


Collectif des Commerçants Landais

 

TV Landes 

+ qu’une Web TV !

 

F G L

 Fréquence Grands Lacs

LA RADIO QUI A LA CÔTE !

89.3 Nord des Landes

91.1 Mimizan & Littoral

93.7 Ste-Eulalie-en-Born

94.7 Grand Dax

98.3 Plages Océanes


 Pulseo logo

ce que l'on fait naître ici

pousse plus haut


Conseil des Prud'hommes


CADA


Infogreffe


CGA

Centre de Gestion Agréé

des Landes de Gascogne

  

genevieve-darrieussecq.jpg

Geneviève Darrieussecq
Maire de Mont de Marsan

Conseiller régional d'Aquitaine

 

Dax dans les Landes

Météo Dax

 

Fontaine-Chaude-de-Dax.jpg

Webcam Fontaine chaude


 

Fréquences radios sur Dax

 

U.S.DAX

 

Office de Tourisme et du Termalisme de Dax

 

 « Regia semper »

 

.Grand Dax.

 

CONCERTATION « LE PONT DE L’AGGLO »

 

Société  de Borda

  

Centre hospitalier de Dax

 

Ciné Dax

 

Ze Mag Dax

 


Avril 2008 : 33 élus... Election municipale Dax 2008

...au service de tous les dacquois ?!...

Dax Bilan d'Etape 3

Supplément Dax Le Magazine

Décembre 2011 : 26 élus !?? 

 

24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 10:26

Les Compagnons du Devoir et du Tour de France 

 

 

blason1700

 

Ce matin je voudrais vous faire découvrir -ou connaître mieux- cette immense organisation qu’est le Compagnonnage.

 

(Il se trouve que l’un de mes enfants est Compagnon et enseigne depuis quelques années la métallerie, la serrurerie et la ferronnerie d'art. J’avoue que j’en suis très fière.)

 

La particularité de cette association est d’être l’héritière des savoirs et savoir-faire transmis depuis le XII° siècle, lors de la construction des cathédrales.

 

Un fonctionnement manifestement salué pour les valeurs qui y sont mises à l’honneur : respect de l’homme et amour du travail bien fait.

 

* * *

 

L’Association Ouvrière des Compagnons du Devoir du Tour de France AOCDTF a été créée en 1941

 

 

Qui sommes-nous ?

 

Nous sommes des hommes de métier groupés en une association de type loi 1901, reconnue d’utilité publique ; c’est-à-dire que nous sommes reconnus capables de nous mobiliser pour une cause d’intérêt général : celle du devenir des jeunes et des métiers.

 

Depuis des siècles, notre succès tient à notre volonté de confronter jeunes et anciens, néophytes et experts, salariés et employeurs, hommes itinérants et sédentaires.

 

Ces rencontres sont une source de richesses incomparables et constituent les bases du Compagnonnage du Devoir.

 

 

 

Nos objectifs

 

pour les jeunes sans qualification

Nous les  aidons à trouver leur voie professionnelle, les préparons par l’apprentissage aux examens des métiers et faisons naître chez eux le goût d’apprendre.

Après cette première qualification, ils peuvent, s’ils le souhaitent, devenir Compagnon du Devoir.

 

pour les jeunes déjà qualifiés

Nous leur proposons un épanouissement  personnel et une ascension sociale, basés sur la transmission des connaissances, la rencontre et la mobilité : le « Tour de France », ouvert aux cinq continents, qui permet de devenir « Compagnon du Devoir »

 

pour les professionnels

Nous accompagnons leur développement en leur proposant des solutions adaptées à leurs besoins : placement d’apprentis motivés et de professionnels compétents, qualification et spécialisation des salariés, publication d’études techniques, conférences, colloques, recherche et mémoire.

 

 

 

C'est quoi, un Compagnon ?

 

Etre Compagnon, c’est considérer le travail non pas comme une fin en soi, mais comme un moyen de se découvrir et de s’épanouir.

 

L’essentiel de cette philosophie tient dans quelques préceptes simples :

 

- transmettre son savoir-faire,

- être volontaire, droit et fidèle dans ses engagements,

- être capable de se remettre en cause,

- avoir un goût marqué pour la liberté d’entreprendre et de penser.

 

Au-delà d’un savoir-faire, c’est donc un véritable savoir-être que les Compagnons proposent aux jeunes pour réussir leur vie.

« Apprendre un métier, c’est bien ; réussir sa vie, c’est mieux ! »

 

 

 

Nos métiers      

 

Boulanger

Carrossier constructeur

Charpentier constructeur bois

Chaudronnier

Cordonnier bottier

Couvreur

Ebéniste

Electricien

Forgeron

Jardinier-paysagiste

Maçon

Maréchal-ferrant

Maroquinier

Mécanicien

Mécanicien de précision

Métallier

Menuisier

Pâtissier

Peintre

Plâtrier / Staffeur / Stucateur

Plombier

Sellier

Tailleur de pierre

Tapissier

Tonnelier

 

 

 

Les instituts supérieurs

 

Depuis 1988, l'Association ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France se dote progressivement de structures spécifiques aux métiers.

 

L'objectif des Compagnons du Devoir est de créer progressivement un institut pour chacun des métiers du Compagnonnage du Devoir.

 

« Rencontre », « Recherche », « Mémoire » et « Formation » sont les maîtres mots de ces structures spécialisées.

 

 

L’organigramme

 

A découvrir : une présentation particulièrement originale du fonctionnement

 

 

* * *

 

La crise économique actuelle ne pourrait-elle pas nous donner l’opportunité d’une sérieuse prise de conscience ? 

 

Réaliser soudainement que nous avons sous nos yeux des institutions existantes réellement viables. Des fonctionnements humanistes ayant fait leur preuve depuis des centaines d’années !

 

Une organisation exemplaire qui ne demande qu’à être copiée et suivie sans modération.

 

A bientôt !

 

Françoise Boulanger

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FB-40
commenter cet article

commentaires

Françoise Boulanger 07/11/2010 11:21



Un grand merci, Philippe M-A, d'avoir apporté tout cet éclairage sur le compagnonnage.


Oui, les opérations "Portes ouvertes" conduites chaque année dans toutes les Maisons de Compagnons sont à rapprocher des "Journées du Patrimoine", car l'on peut se rendre compte de la
richesse du travail bien fait. Ces fameux "chefs-d'oeuvre" qui sont non seulement un ravissement pour les yeux mais aussi pour l'esprit tout entier !


Derrière l'esthétique de toutes ces merveilles il y a essentiellement un trésor de savoir-faire, de vrai sens des valeurs avant tout. Valeur du travail bien fait, avec application ; sens de
l'effort permanent (surtout pas celui du sacrifice cependant !), du désir d'apprende sans cesse et de transmettre à son tour. Tout au long de sa vie. Le savoir être !


Les rites et coutumes pourraient y paraître quelque peu obscures -donc expliquer la méfiance des non initiés que nous sommes- mais cela n'a rien à voir avec certaines loges maçonniques,
qui, sauf erreur de ma part, sélectionnent beaucoup trop par la réussite financière.


Chez les Compagnons du Devoir (les jeunes filles peuvent y rentrer aussi depuis plusieurs années déjà), les différentes étapes correspondent à un degré de savoir-faire ET de savoir-être dans la
vie en société.


Voilà une très grande différence avec certaines formations publiques et elle est de taille, me semble-t-il !



Philippe M-A 01/11/2010 01:10



@ Forcené


Eh bien, j'imagine que, chez nous comme ailleurs, il nous arrive de faire la grimace quand l'inspection du travail nous rend visite. Nous avons en interne des personnes, qui s'y entendent,
chargées de nous tirer les oreilles en cas de malentendus... Sous-entendre que nous manquons gravement à nos devoirs en droit du travail dépasse l'entendement. C'est nimp'. A bon entendeur
salut.


"Ne pas se servir, ne pas s'asservir, mais servir." Nous le disons, nous le pensons, nous le vivons. Personne n'est corvéable. Il y a des courageux, des généreux, des fraternels, des hommes
et femmes de devoir. Servir ses enfants, ses amis, est-ce du domaine de la corvée, pénible et rebutante ? Les compagnons esclaves ? Esclaffons-nous !


Lorsqu'un groupe désire accomplir quelque chose de manière coordonnée, ne serait-ce que pousser un ballon dans une cage, le franc-tireur et sa fantaisie divergeante voire égoïste, ne sert, au
mieux, que lui. Il se fera rappeler à l'ordre. On l'observe pareillement chez les autres mammifères sociaux. Chacun a des possibilités d'initiatives et nous y sommes même
encouragés. Nous essayons d'aller ensemble dans le bon sens. On ne va pas s'en tirer en se tirant dans les pattes, et puis ça ne se fait pas.


Je ne comprends pas l'accusation d'anti-communards. La Commune de Paris était une initiative populaire et peut-être même ouvrière. Je pense qe nombre de ces gaillards étaient compagnons. De toute
manière, si nous nous sommes autrefois révoltés contre le pouvoir ou les abus de celui-ci, ce n'est plus d'actualité. Les caisses de solidarité, le droit de grève, l'éducation pour tous, la
liberté de circulation, etc. Le plus gros a été fait. Vive la démocratie moderne.


Tout d'abord, avant d'être des CFA, nos maisons sont des lieux de séjour pour de jeunes ouvriers itinérants. Durant les 3 dernières décénies du XXème siècle, nous avons effectivement ouvert des
CFA. Une des raisons était que l'état n'en proposait pas assez dans certains métiers. Une des raisons. Notre atout principal est la motivation de nos apprentis. Pour une grande majorité, les
jeunes viennent chez nous pour apprendre un métier qui les passionne. Ils sont plutôt sérieux sinon raisonnables. Nos ateliers ne sont pas partout clinquants, c'est vrai, mais ce n'est pas
l'argenterie qui fait la bonne éducation.


L'AOCDTF est une association loi 1901, à but non lucratif, privée mais reconnue d'utilité publique. Elle a connu deux républiques et nous venons d'un âge où nulle démocratie n'existait. Nous
avons une véritable légitimité à exister, quand bien même la nation est en harmonie avec nos valeurs. Au mot d'ordre impératif de Force-Nez de préférer le public, je réponds que nous avons
des journées portes ouvertes (au public), que chacun peut venir nous parler et se forger son opinion. Et si vous connaissez une jeune personne (d'une école publique ou
privée) sincèrement attirée par ce que le compagnonnage propose, conseillez-lui de ne pas se priver. Nous existons pour eux.


Philippe, compagnon du devoir



le forcené 20/10/2010 17:38



pas vraiment exemplaire en droit du travail, et surtout corveable à merci, n'aiment pas les francs tireurs, sont anti communards


d'autres cfa sont largement aussi bien


preferé toujours le public au privé



Françoise Boulanger 25/11/2008 13:57

Petite précision... Le fiston en question, Compagnon du Devoir et du Tour de France, est justement au Mouvement Démocrate ! Coïncidence ou cohérence ?!!
Françoise

Petits rappels utiles...

Quelles sont vos relations avec l'opposition ?

« L'opposition municipale est ce qu'elle est. Le débat n'est pas à la hauteur de ce que je souhaiterais. Le climat n'est pas non plus ce que j'attends. Pourtant, je crois à l'intérêt d'une opposition. Elle est là pour relever des erreurs, faire des critiques et des propositions et à ce jour, il n'y a pas eu une seule proposition. Le débat est médiocre. Mais ce n'est pas vers ça que je me laisserai entraîner. J'ai été élu avec la volonté d'apaiser le climat dans cette ville, de renouer des échanges normaux entre les Dacquois, entre les sensibilités politiques. Et lorsqu'il s'est agi de désigner des représentants dans les commissions des fêtes, j'ai désigné des gens dont je sais bien qu'ils ne partagent pas ma sensibilité politique, et certains étaient même sur des listes adverses. Mais ils ont des qualités et des compétences et moi je pense qu'une ville doit s'enrichir de sa diversité et de ses compétences. » 

 

* * *

  

Êtes-vous un maire de gauche ?

« Je suis le maire de tous les Dacquois et je m'efforce de le démontrer. Je pense être quelqu'un de tolérant. J'ai des convictions politiques, elles sont connues de tous, je suis attaché à des valeurs humanistes, de solidarité, que l'on qualifie plutôt de gauche, mais je constate souvent que ces mêmes valeurs sont portées aussi par des gens qui ne sont pas de la même sensibilité que moi... Quand par exemple, je défends le dossier des logements sociaux, on dit : « Bellocq fait ça parce qu'il est de gauche ! » Non. Je le fais parce que c'est un besoin à Dax. Et ce n'est pas une question de droite ou de gauche. On pourrait dire la même chose dans d'autres domaines comme la culture, le sport etc. Si l'on travaille sur un projet de rénovation du stade Maurice-Boyau, ce n'est pas un projet de gauche ou de droite... Mon prédécesseur s'était isolé derrière ces remparts. Moi, je travaille pour tous les Dacquois, avec tout le monde, et en harmonie avec la Communauté d'agglomération du Grand Dax, le Conseil général et je peux vous assurer qu'avec le Grand Dax comme avec le département, il n'y a pas de passe-droit. On monte les dossiers le mieux possible et on fait en sorte que ces dossiers soient recevables auprès de ces deux institutions... »

Propos recueillis par Jefferson Desport et Didier Piganeau le 16/03/09

L'Union Européenne

 RADIO - HOME

 


L'hymne Européen

 

Commentez ou écrivez-moi !

Dénoncez sans problème les agissements contraires à la démocratie !
Pas d'attaque trop personnelle toutefois. Ici l'on n'accuse pas sans preuve.
Ecrivez-moi ou envoyez un article de votre plume.

Je le publierai pour vous :
france.boulanger.m (puis)@(puis)orange.fr